Francesca Dellera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesca Dellera.

Francesca Dellera, pseudonyme de Francesca Cervellera, est une actrice et modèle italienne née le 2 octobre 1965 à Latina, Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après le lycée classique, Francesca Dellera s'installe à Rome où elle travaille comme modèle. Elle pose pour les couvertures de magazines nationaux et internationaux devant l’objectif de photographes tels que Helmut Newton, Dominique Isserman, Greg Gorman (en), Michel Comte (it), Annie Leibovitz.

La journaliste de mode et de tendance, Natalia Aspesi, la décrit ainsi : « Comparée aux canons asexués de la beauté en vogue aujourd’hui, Francesca Dellera semble sortir d’une autre époque avec son teint de lait, tellement charnel, alors que la féminité, même la plus criante, est désormais asexuée pour obéir aux commandements de la télévision et de la mode. »[1],[2]

Lancée par le réalisateur Tinto Brass, elle apparaît ensuite, sous la direction de Giuseppe Patroni Griffi, au générique du téléfilm en trois parties La romana (it), adaptation pour la télévision du film du même nom de Luigi Zampa (1954), lui-même tiré d’un roman de l'écrivain italien Alberto Moravia. Plus de 10 millions de téléspectateurs la suivent alors dans le rôle principal aux côtés de Gina Lollobrigida (actrice principale dans le film original) ce qui lui vaut le grand prix international du spectacle.

Alberto Moravia consacre à Francesca Dellera une interview dans le magazine hebdomadaire L'Espresso, privilège jusqu'alors accordé aux seules Claudia Cardinale et Sophia Loren.

Mais c'est avec le film La Chair (1991) du réalisateur Marco Ferreri, que Francesca Dellera se fait connaître au public international. Le film triomphe cette année-là au Festival de Cannes.

Tullio Kezich, critique italien de cinéma, dira d'elle «Le physique de Francesca Dellera parle de lui-même ; elle possède ce je ne sais quoi qui crève l’écran et l’aisance dont elle fait preuve devant les caméras lui permet de sembler dévêtue quand elle est habillée, et habillée quand elle est dévêtue »[3].

Federico Fellini, la choisit pour le rôle de la fée dans Pinocchio, film qui ne verra cependant pas le jour à cause du décès de son réalisateur.

Appréciée en France, Francesca est l’une des actrices internationales citées dans le livre que Cannes consacre aux 50 ans du Festival.

Après avoir tourné L'Ours en peluche de Jacques Deray avec Alain Delon, Francesca devient l’égérie de Jean-Paul Gaultier et participe au défilé de sa collection.

De retour en Italie, elle interprète le rôle principal de Nanà, téléfilm en deux parties tiré de l’adaptation du roman du même nom d’Émile Zola et réalisé par Alberto Negrin (en).

Elle enchaîne peu après avec le rôle de La comtesse de Castiglione, aux côtés de Jeanne Moreau, téléfilm de production franco-italienne signé Josée Dayan.

Elle figure dans beaucoup campagnes publicitaires : le spot pour la campagne « IP »[4]. et le spot réalisé par Maurizio Nichetti qui recevra le prix du meilleur spot de l’année.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Francesca Dellera sur movieplayer.it
  2. a et b fiche sur le site de l'ANICA
  3. Francesca Dellera sur Movieplayer.it. (it)
  4. [vidéo] Spot80 - Pubblicité Italienne Petroli Superoil Azzurro (1989) (it) sur YouTube

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]