François-Louis Dejuinne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clovis, roi des francs

François Louis Hardy de Juinne dit Dejuinne, (1784-1844) était peintre d'histoire et de genre.

Il fut élève de Girodet dès l'âge de 17 ans, puis il fut le maître de Pierre-Jules Jollivet.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Magny-les-Hameaux, Musée national de Port-Royal, Erasistrate découvrant le cause de la maladie d'Antiochus, huile sur toile 113 par 145 cm.
  • Montargis, Musée Girodet, Portrait de Girodet peignant “Pygmalion et Galatée”, huile sur toile, 0,650 par 0,545, signé et daté de 1821, acquis en 2006[1].
  • Paris, Musée du Louvre, La Chambre de Madame Récamier à l'Abbaye-au-bois, huile sur bois, 34,1 par 47,1 cm, signé et daté 1826, [1].
  • Paris, Musée du Louvre, département des arts graphiques, Étude pour Girodet peignant “Pygmalion et Galatée”, dessin à la pierre noire, donné par Jacques-Édouard Gatteaux en 1873, [2]
  • Versailles, Musée du château de Versailles et de Trianon, 6 tableaux à sujets historiques et quatre autres illustrant les quatre saisons, commandés par Louis XVIII en 1819.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catalogue de l'exposition, Girodet sous le regard de Dejuinne, Montargis, Musée Girodet, 2006, notices de Richard Dagorne et Sidonie Lemeux-Fraitot.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Bibliographie Richard Dagorne, «Le Portrait de Girodet peignant "Pygmalion et Galatée" de François Dejuine trouve sa place à Montargis», La Revue des Musées de France, Revue du Louvre, 2007, n° 2, avril, p. 17-19.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site de la Tribune de l'Art à propos du tableau Girodet peignant Pygmalion et Galatée [3]


Sur les autres projets Wikimedia :