François-Louis Dejuinne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François-Louis Dejuinne

Nom de naissance François Louis Hardy de Juinne
Naissance 1786
Paris
Décès 12 mars 1844
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités peintre d'histoire
peintre de genre
Maîtres Girodet
Élèves Pierre-Jules Jollivet
Mouvement artistique Peinture académique
Récompenses 2e prix de Rome en 1808
Médaille au Salon de 1819
Clovis, roi des francs

François Louis Hardy de Juinne dit Dejuinne né à Paris en 1786 et mort dans la même ville le 12 mars 1844 était un peintre d'histoire et de genre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut élève de Girodet dès l'âge de 17 ans, puis il fut le maître de Pierre-Jules Jollivet. Il a obtenu le 2e prix de Rome en 1808 sur le sujet Erasistrate découvre la cause de la maladie d’Antiochus.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Magny-les-Hameaux, Musée national de Port-Royal, Erasistrate découvrant le cause de la maladie d'Antiochus, huile sur toile 113 par 145 cm.
  • Montargis, Musée Girodet, Portrait de Girodet peignant “Pygmalion et Galatée”, huile sur toile, 0,650 par 0,545, signé et daté de 1821, acquis en 2006[1].
  • Paris, Musée du Louvre, La Chambre de Madame Récamier à l'Abbaye-au-bois, huile sur bois, 34,1 par 47,1 cm, signé et daté 1826, [1].
  • Paris, Musée du Louvre, département des arts graphiques, Étude pour Girodet peignant “Pygmalion et Galatée”, dessin à la pierre noire, donné par Jacques-Édouard Gatteaux en 1873, [2]
  • Versailles, Musée du château de Versailles et de Trianon, 6 tableaux à sujets historiques et quatre autres illustrant les quatre saisons, commandés par Louis XVIII en 1819.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Bibliographie Richard Dagorne, «Le Portrait de Girodet peignant "Pygmalion et Galatée" de François Dejuine trouve sa place à Montargis», La Revue des Musées de France, Revue du Louvre, 2007, no 2, avril, p. 17-19.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catalogue de l'exposition, Girodet sous le regard de Dejuinne, Montargis, Musée Girodet, 2006, notices de Richard Dagorne et Sidonie Lemeux-Fraitot.
  • Émile Bellier de La Chavignerie, Dictionnaire général des artistes de l'École française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours : architectes, peintres, sculpteurs, graveurs et lithographes, tome 1, p. 378, Librairie Renouard, Paris, 1881 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]