Football en Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le football est le sport le plus populaire en Turquie. La Turquie est dans une époque glorieuse[réf. nécessaire] grâce à la coupe du monde 2002 (3e de la coupe), à une bonne prestation lors de l’Euro 2000 (quarts de finale) et enfin lors de la demi-finale à l'Euro 2008. Cette nation a également participé à la Coupe des Confédérations en 2003, et en a pris la troisième place.

Championnat[modifier | modifier le code]

Le premier championnat turc a été joué en 1959. Avant, les championnats se jouaient au niveau régional. Trois clubs rivaux d'Istanbul dominent le championnat de Turquie (Süper Lig) :

  • Galatasaray (19 titres en 1962, 1963, 1969, 1971, 1972, 1973, 1987, 1988, 1993, 1994, 1997, 1998, 1999, 2000, 2002, 2006, 2008,2012,2013)
  • Fenerbahçe (19 titres en 1959, 1961, 1964, 1968, 1970, 1974, 1975, 1978, 1983, 1985, 1989, 1996, 2001, 2004, 2005, 2007, 2011, 2014)
  • Beşiktaş (13 titres en 1957, 1958, 1960, 1966, 1967, 1982, 1986, 1990, 1991, 1992, 1995, 2003, 2009)

Deux autres clubs ont réussi à remporter le championnat :

Après plusieurs changements de nom au cours de son histoire, le championnat a pris le nom de Süper Lig puis de Türkcell Süper Lig, grâce au sponsor d'un opérateur de téléphone mobile national et enfin Spor Toto SüperLig.

Il est composé de 18 équipes et d'un système classique de 34 journées avec matchs aller-retour. D'après les classements UEFA 2006/2007, le champion de Turquie est qualifié pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions et le second, pour le 2e tour préliminaire. Le 3e est qualifié pour le tour préliminaire de la Coupe UEFA. Les 3 derniers du championnat sont relégués en division inférieure.

L'affiche la plus attendue du championnat est celle qui oppose les deux rivaux éternels : Fenerbahçe et Galatasaray. Les turcs de partout dans le monde aiment à se réunir dans un café pour regarder l'affiche. Ces derbies donnent souvent lieu à de nombreuses tensions entre supporters des 2 camps venant assister au match au stade : c'est pourtant de moins en moins vrai depuis quelques années avec les importants dispositifs de sécurité qui sont mis en place systématiquement pour éviter les débordements.Mais malgré sa les supporters de Galatasaray et Fenerbahçe trouve des solutions pour se battre et faire à chaque fois des blessé grave.

Fenerbahçe vaincu son adversaire sous des scores tel que 4-0 ou même 6-0. Galatasaray aussi a une des larges victoires sur Fenerbahçe 5-1, 7-0 .

La deuxième division est appelée BankAsya 1Lig où les deux premières montent directement alors que la troisième, quatrième, cinquième et sixième doivent jouer les play-of à la fin de la saison.

Les médias sont omniprésents dans le football turc. L'actualité est suivie de très près par les supporteurs.

Coupe de Turquie[modifier | modifier le code]

Apparue en 1962, la Coupe de Turquie est sponsorisée depuis 2005 par Fortis et a donc pour nom officiel Fortis Türkiye Kupası. Elle commence depuis 2005/2006, par des tours préliminaires, suivies d'une phase de poule avec 4 groupes de 4 équipes, dont les 2 premiers se qualifient pour les quarts de finale, et la compétition reprend alors une organisation en matchs aller-retour.

Le club le plus titré de la compétition est Galatasaray avec 14 titres à son actif. En revanche, la compétition ne réussit pas à Fenerbahçe vainqueurs seulement 4 fois de l'épreuve, la dernière fois en 1983. Elle a aussi permis à des clubs anatoliens moins connus de s'y illustrer.

Le dernier vainqueur de la Coupe de Turquie 2010-2011 est Beşiktaş[1].

Equipe Palmarès
Galatasaray 14
Beşiktaş 9
Trabzonspor 8
Fenerbahçe 5
qAltay SK 2
Ankaragücü 2
Gençlerbirliği SK 2
Göztepe 2
Kocaelispor 2
Bursaspor 1
Eskişehirspor 1
Sakaryaspor 1
Kayserispor 1

Clubs turcs en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Le plus grand succès d'un club turc en coupe d'Europe est la victoire en Coupe UEFA de Galatasaray le 17 mai 2000 à Copenhague contre Arsenal aux tirs aux buts. Quelques mois plus tard à Monaco, à l'occasion de la Supercoupe de l'UEFA, Galatasaray bat le Real Madrid 2-1 après prolongations et ramène un 2e trophée européen en Turquie.

Galatasaray est également le club turc ayant atteint les meilleurs performances en C1. En Coupe des clubs champions, l'équipe a réalisé son meilleur parcours en atteignant la demi-finale ( perdue contre le Steaua Bucarest) en 1988-1989. Dans la formule actuelle de la Ligue des champions, Galatasaray a réussi à se hisser jusqu'aux quarts de finale en 2000/2001 (Elimination par le Real Madrid malgré une victoire au match aller).

La dernière performance notable de Beşiktaş remonte à la saison 2002/2003, et l'élimination en quarts de finale de la Coupe UEFA par la Lazio de Rome. Beşiktaş avait aussi battu le FC Barcelone 3-0 lors du premier tour de la Ligue des champions en 2000.

Si les grosses performances des clubs turcs sont rares, les clubs turcs ont pourtant réussi à s'illustrer, en réussissant parfois à faire la différence sur un match de coupe d'Europe contre des très grands clubs européens, dont tous leurs supporters aiment à se rappeler.

Résultats mémorables des clubs turcs lors des 5 dernières années[modifier | modifier le code]

Saison Domicile Score(s) Exterieur Compétition Stade(s)
2007-08 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe 1 - 0 Drapeau de l'Italie Inter Milan Ligue des champions Phase de groupes Stade Şükrü Saraçoğlu
2007-08 Drapeau de la Turquie Beşiktas 2 - 1 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Ligue des champions Phase de groupes Stade BJK İnönü
2007-08 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe 2 - 0 Drapeau des Pays-Bas PSV Ligue des champions Phase de groupes Stade Şükrü Saraçoğlu
2007-08 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe 3 - 2 Drapeau de l'Espagne FC Seville Ligue des champions 1/8e de finale Stade Şükrü Saraçoğlu
2007-08 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe 2 - 1 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Ligue des champions 1/4e de finale Stade Şükrü Saraçoğlu
2008-09 Drapeau du Portugal SL Benfica 0 - 2 Drapeau de la Turquie Galatasaray Coupe UEFA Deuxième Tour Estádio da Luz
2008-09 Drapeau de l'Angleterre Manchester United 0 - 1 Drapeau de la Turquie Beşiktas Ligue des champions Phase de groupes Old Trafford
2008-09 Drapeau de la Turquie Galatasaray 4 - 3 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Coupe UEFA 1/16e de finale Stade Ali Sami Yen
2011-12 Drapeau de l'Italie Inter Milan 0 - 1 Drapeau de la Turquie Trabzonspor Ligue des champions Phase de groupes San Siro
2011-12 Drapeau du Portugal SC Braga 0 - 2 Drapeau de la Turquie Beşiktas Ligue Europa 1/16e de Finale Estádio Axa
2012-13 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe 2 - 0 Drapeau de l'Italie Lazio Ligue Europa 1/4e de finale Stade Şükrü Saraçoğlu
2012-13 Drapeau de la Turquie Galatasaray 1 - 0 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Ligue des champions Phase de groupes Türk Telekom Arena
2012-13 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 2 - 3 Drapeau de la Turquie Galatasaray Ligue des champions 1/8e de finale Veltins-Arena
2012-13 Drapeau de la Turquie Galatasaray 3 - 2 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Ligue des champions 1/4e de finale


Stades[modifier | modifier le code]

Les stades sont les lieux de rendez-vous des supporters. Parmi eux, les plus importants sont le Stade olympique Atatürk (80 000 places) qui a accueilli la finale de la Ligue des champions 2004/2005, puis le stade de Fenerbahçe (52 500 places) le Stade Şükrü Saraçoğlu, et le recent stade du Kayserispor le Kayseri Kadir Has Stadyumu (33 000 places) l'un des stades les plus modernes de Turquie.

L’arène de Beşiktaş nommée İnönü (du nom d’İsmet İnönü) a pour capacité 31 000 places après sa rénovation et son agrandissement en 2004. Le stade de Galatasaray, Ali Sami Yen, comporte 25 750 places et a été surnommé "The Hell" (L'enfer) par de nombreux clubs européens. Ce dernier sera détruit puis remplacé par le Türk Telekom Arena (53 000 places) courant 2010. Le stade est inauguré le 15 janvier 2011 avec pour match d'ouverture Galatasaray-Ajax Amsterdam dont le score est de 0-0.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

L'équipe nationale a longtemps été rongée par les conflits entre les différents clubs mais a connu une bonne progression depuis une décennie.

Elle ne compte que 2 participations à la coupe du monde : une en 1954, une en 2002, où l'équipe terminera 3e du mondial en battant la Corée du Sud 3-2, ce qui est à ce jour son plus grand succès, et elle le doit en partie a leur entraîneur Senol Günes élu meilleur coach de cette Coupe du Monde.

En 1996, la Turquie est qualifiée à l'Euro en Angleterre, elle termine dernière de son groupe avec 3 défaites, et 0 buts marqués. De nouveau qualifiée en 2000, elle échoue en quarts de finale contre le Portugal.

En 2004, elle rate la qualification à l'Euro en match de barrage contre la Lettonie, et en 2006, elle rate la qualification à la coupe du monde en match de barrage contre la Suisse.

La Turquie, entrainée par le même Terim de 1996, s'est qualifiée pour l'Euro 2008 organisé conjointement par la Suisse et l'Autriche. Le tirage au sort l'a placée dans le groupe A en compagnie du Portugal, de la République tchèque et de la Suisse. Après avoir perdu son premier match face au Portugal sur le score de 2 à 0, elle sortira 2e de son groupe grâce à deux miracles contre la Suisse tout d'abord avec un but à la 93e minute qui lui permettra de l'emporter 2 à 1, et contre la République tchèque ensuite avec 3 buts en fin de match alors qu'elle était menée 2 à 0. En quart de finale la Turquie remettra ça face à la Croatie en égalisant en toute fin de prolongation alors qu'elle venait de prendre un but quelques secondes avant, et finira par l'emporter au tirs au buts (3 tab à 1). En demi-finale la Turquie se fera sortir de la compétition la tête haute par l'Allemagne sur le score de 3 buts à 2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Beşiktaş gagne la coupe

Lien externe[modifier | modifier le code]