Ferdinand Gregorovius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferdinand Gregorovius

Description de l'image  Gregorovius ferdinand.jpg.
Naissance 19 janvier 1821
Neidenburg (Prusse orientale)
Décès 1er mai 1891 (à 70 ans)
Munich
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Profession Historien, romancier.

Ferdinand Gregorovius (Nidzica, Munich, ) est un historien allemand qui s'était spécialisé dans l'histoire médiévale de Rome. Il est surtout connu pour Wanderjahre in Italien ; le récit d’un voyage en Italie qu’il réalisa dans les années 1850, et le monumental Die Geschichte der Stadt Rom im Mittelalter (Histoire de Rome au Moyen Âge), un classique de la Renaissance au début du Moyen Âge et de l'histoire. Il a également écrit la biographie du pape Alexandre VI et de Lucrèce Borgia, ainsi que des ouvrages sur l'histoire byzantine et médiévale d’Athènes. Gregorovius était un protestant qui, selon le père John Hardon, était :

« un ennemi amer des papes. »

— John Hardon (1998)

Biographie[modifier | modifier le code]

Gregorovius est né à Neidenburg (Nidzica), dans la Prusse orientale, et a étudié à l'université de Königsberg. Après avoir enseigné pendant de nombreuses années, Gregorovius s’établit en Italie en 1852 et resta dans ce pays pendant plus de vingt ans. Il a été fait citoyen de Rome, le premier citoyen d'honneur de la ville. Il retourne finalement en Allemagne, où il meurt à Munich le 1er mai 1891.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Der Tod des Tibère (1851)
  • Romischen Geschichte des Kaisers Hadrian und seiner Zeit (1851)
  • La Corse (1854)
  • Göthe's Wilhelm Meister in seinen socialistischen. Schwäbisch Hall: Fischhaber E., 1855.
  • Geschichte der Stadt Rom im Mittelalter (1859-1872)
  • Wanderjahre in Italie: (1856-1877)
  • Athen : Geschichte der Stadt im Mittelalter. Von der Zeit Justinians bis zur türkischen Eroberung (1889)
  • Lucrezia Borgia (1874)

Source[modifier | modifier le code]