Médiéviste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un médiéviste est un historien spécialiste du Moyen Âge. Il s'occupe d'histoire politique, sociale, culturelle, religieuse, littéraire, etc. Il est souvent enseignant dans l'enseignement supérieur.

Associations de médiévistes[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Le Réseau des médiévistes belges de langue française[1] est fondé en 1998. Il organise deux journées d'études chaque année[2].

France[modifier | modifier le code]

La Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public[3] est créée, en 1969, par Édouard Perroy et Charles Higounet, professeurs à la Sorbonne et à Bordeaux. La société a été successivement présidée par les professeurs Edouard Perroy, Bernard Guillemain, Michel Balard, Claude Gauvard et Régine Le Jan. En 2009, elle compte 475 adhérents, dont 65 personnes morales. Elle est membre de la Fédération internationale des instituts d'études médiévales[4].

Pologne[modifier | modifier le code]

En 2002, le premier congrès des médiévistes polonais se tient à Toruń. Le 11 février 2003, un Comité permanent des médiévistes polonais est constitué, dont l'objectif principal est d'intégrer les différentes disciplines des médiévistes dans une société scientifique unique[5]. Les congrès suivants des médiévistes polonais ont lieu à Lublin, en 2005, à Łodz, en 2008, et Poznań, en 2011.

Liste de médiévistes[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Anne Brigitte Spitzbarth

Hélène Ahrweiler France
Edmond Albe France
Philippe Aries
Girolamo Arnaldi
Bernard Bachrach
Michel Balard France La Méditerranée médiévale. Espaces, itinéraires, comptoirs[6]
John W. Baldwin États-Unis
Malcolm Barber
Colette Beaune France Bas Moyen Âge
Marc Bloch France Apologie pour l'histoire, le métier d'historien[7]
Paul Bonenfant Belgique
Pierre Bonenfant Belgique Archéologie; préhistoire surtout!
Pierre Bonnassie France
Patrick Boucheron France
Gheorghe Brătianu Roumanie
Fernand Braudel France
Louis Brehier
Peter Brown (historien)
Claude Cahen France
Joseph Calmette France
Norman Cantor États-Unis
Franco Cardini
Marie-Madeleine de Cevins France Histoire de la Hongrie Saint Étienne de Hongrie, Paris, Fayard, 2004

Les Franciscains observants hongrois de l'expansion à la débâcle (v. 1450-v.1540), Rome, Istituto Storico dei Cappuccini, 2008

Ferdinand Chalandon
Jean Chélini France
Jean-Claude Cheynet
Hans Helmut Christmann 1929-1995 Allemagne
André Clot France
Norman Cohn
Philippe Contamine France
Élisabeth Crouzet-Pavan
Gilbert Dagron
Robert Delort France
Georges Despy Belgique
Alain Demurger France Croisades et ordres militaires
Kelly DeVries
Charles Diehl
Neagu Djuvara
Georges Duby France Moyen Âge classique, particulièrement l'histoire rurale Ritter, Frau und Priester: Die Ehe im feudalen Frankreich[8]
Atlas historique Larousse[9]
Bruno Dumézil
Alphonse Dupront France
Jean Duvernoy France
Francis Dvornik
Edmond Faral France
Jean Favier France Analyse politique et économique
Lucien Febvre France
Jean Flori France
Henri Focillon
Robert Folz France Époque carolingienne
Robert Fossier 1927-2012 France
François Louis Ganshof
Bronislaw Geremek
Otto von Gierke
Edward Gibbon
Étienne Gilson France
Carlo Ginzburg
Henri Gregoire
René Grousset
Bernard Guenée
Alain Guerreau France L'Avenir d'un passé incertain : quelle histoire du Moyen Âge au XXIe siècle ?[10]
Rodolphe Guilland
Louis Halphen France Cent ans de recherche historique en France[11]
Bogdan Petriceicu Hasdeu
Charles H. Haskins États-Unis
Jacques Heers France
Jean-Jacques Hoebanx Belgique
Johan Huizinga
Nicolae Iorga
Konstantin Josef Jireček République tchèque
Achille Jubinal France
Jean-Louis Kupper Belgique
Charles-Victor Langlois France
Arlette Laret-Kayser Belgique
Jean Lartigaut France
Claude Lecouteux France Littérature et civilisation germaniques
Albert Lecoy de la Marche France
Jacques Le Goff 1924-2014 France Histoire des mentalités La Civilisation de l’Occident médiéval
Jacques Lemaire Belgique
Paul Lemerle
Emmanuel Le Roy Ladurie France Montaillou, village occitan[12]
Alain de Libera France
Jean Longnon
Ferdinand Lot France
Cyril Mango Royaume-Uni
Raoul Manselli
Louis de Mas Latrie France
Ramon Menendez Pidal
Lucien Musset France
John Julius Norwich
Nicolas Oikonomidès Canada
Francis Palgrave 1788-1861 Royaume-Uni
Erwin Panofsky Allemagne Gothic Architecture and Scholasticism[13]
Gaston Paris 1839-1903 France Histoire poétique de Charlemagne
Paulin Paris France
Vladimir Pashuto
Michel Pastoureau[14] France Histoire des couleurs, des animaux et des symboles notamment dans l'héraldique Les Bestiaires du Moyen Âge[15]
Albert Pauphilet
Thierry Pecout
Jaroslav Pelikan
Régine Pernoud 1909-1998 France Histoire des femmes Aliénor d'Aquitaine[16]
La Femme au temps des croisades[17]
Charles Petit-Dutaillis France
Henri Pirenne
René Poupardin
Jean Richard
Pierre Riché[18] France Haut Moyen Âge et période de l'an mille C'était un autre millénaire
Être enfant au Moyen Âge
Bruno Roy 1935- Canada Jeux de mémoire : aspects de la mnémotechnie médiévale : recueil d'études[19]
Une culture de l'équivoque[20]
Steven Runciman
Jean-Claude Schmitt
Percy Ernst Schramm
Amedee Thierry
Lynn Thorndike États-Unis
Pierre Tucoo-Chala France
André Uyttebrouck Belgique
Raoul Vaneigem Belgique
Jacques Verger France
Charles Verlinden Belgique
André Vernet
Michel Villey
Natalis de Wailly
Herwig Wolfram
Monique Zerner
Michel Zink
Paul Zumthor Suisse

Revue[modifier | modifier le code]

  • Le Médiéviste et l’ordinateur - Histoire médiévale, informatique et nouvelles technologies : revue imprimée paraissant du printemps 1979 au printemps 2003 (numéros 1 à 43, (ISSN 0223-3843)), en ligne du printemps 1990 à novembre 2006[21] (numéros 21 à 45, (ISSN 1773-0317))[22].

Mouvement médiéviste[modifier | modifier le code]

Le terme de médiéviste est également revendiqué par un certain nombre de groupes réunissant des passionnés du Moyen Âge, qui, sans être historiens, souhaitent reconstituer l'atmosphère de cette époque. Reconstitution de batailles, spectacles de combat, travail du cuir ou des métaux, danses, chants, musique ou calligraphie font partie des multiples activités exercées par les médiévistes[23],[24].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'agenda du médiéviste.
  2. L'agenda du médiéviste : Appel à contributions - Histoire rurale vs.
  3. SHMESP.
  4. Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur.
  5. [1].
  6. Collection Les Médiévistes français - Les livres. Achat sur decitre.fr.
  7. Paris (France), A. Colin, 1993.
  8. Ex Libris, 1986.
  9. Librairie Larousse, 1978.
  10. Seuil, 2001
  11. Paris (France), Alcan, 1914.
  12. Paris (France), Gallimard, 1975.
  13. Latrobe (Pennsylvanie, États-Unis), Archabbey Publications, 1951.
  14. Michel Pastoureau - historien médiéviste français, spécialiste de la.
  15. Le Seuil, 2011.
  16. Albin Michel, 1966.
  17. Stock, 1990.
  18. Site officiel Pierre Riché historien médiéviste.
  19. Montréal (Canada), Presses de l'Université de Montréal, Paris (France), Librairie philosophique J. Vrin, 1985.
  20. Montréal (Canada), Presses de l'Université de Montréal, Paris (France), Champion-Slatkine, 1992
  21. Médiéviste et l'ordinateur : archives en ligne depuis 1989.
  22. Le médiéviste et l'ordinateur - Ménestrel.
  23. Vivre au Moyen Âge : la passion pour le médiéval prend de l'ampleur.
  24. Brain Magazine - Reportages - Immersion chez les médiévistes.

Références[modifier | modifier le code]

  • F. Van Steenberghen, La Bibliothèque du philosophie médiéviste : complément au tome XVIII : introduction à l'étude de la philosophie médiévale, Publications universitaires Nauwel,‎ 1974.
  • Alain Guerreau, « Les Annales vues par un médiéviste », Lendemains, no 6,‎ novembre 1981.
  • Adrian H. Bredero, L'Histoire et ses méthodes, Amsterdam (Pays-Bas),‎ 1982, « L'empirisme d'un médiéviste et le renouveau des méthodes d'interprétation ».
  • « Profession médiéviste », Médiévales « Moyen Âge, mode d'emploi », no 7,‎ 1984.
  • (en) Kevin Brownlee, Marina S. Brownlee et Stephen G. Nichols, The new medievalism, Baltimore (États-Unis), Johns Hopkins University Press,‎ 1991.
  • (en) Norman F. Cantor, Inventing the Middle ages,the lives, works and ideas of the great medievalists of the XXth century, New York (États-Unis), William Morrow,‎ 1991.
  • Olivier Dumoulin, « La tribu des médiévistes », Genèses, vol. 21, no 21,‎ 1995, p. 120—133 (lire en ligne).
  • M. Aurell, Le médiéviste et la monographie familiale : sources, méthodes et problématiques, Brepols publishers,‎ 2005, 160 x 240 mm, 310 p. (ISBN 978-2-503-51737-7, présentation en ligne).
  • B. Cursente, Les territoires du médiéviste, Presses universitaires de Rennes,‎ 2005.
  • Didier Méhu, Néri de Barros Almeida et Marcelo Cândido da Silva (préf. Didier Méhu, Néri de Barros Almeida et Marcelo Cândido da Silva), Pourquoi étudier le Moyen Âge ? : Les médiévistes face aux usages sociaux du passé, Paris (France), Publications de la Sorbonne, 253 p. (ISBN 978-2-85944-694-9, ISSN 0290-4500, présentation en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :