Ermenilda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ermenilda, Eormenhild ou Ermengild est une princesse et nonne d'origine anglo-saxonne.

Fille du roi Eorcenberht de Kent et de Seaxburh d'Ely, elle épouse le roi Wulfhere de Mercie. L'historien D. P. Kirby suggère que ce mariage témoigne peut-être d'une volonté de rapprochement entre la cour de Mercie et celle de Kent, à une époque où le royaume de Wulfhere est en train d'être converti au christianisme[1]. Elle lui donne un fils, Coenred, et une fille, Werburh.

Après la mort de son époux, en 675, Eormenhild entre dans les ordres et devient abbesse de Minster, puis d'Ely.

Toutes les informations sur Ermenilda proviennent de sources rédigées bien après sa mort. Seule une copie d'une charte[2] du roi Wihtred de Kent la mentionne de son vivant, en 699.

Considérée comme sainte, elle est fêtée le 13 février.

Références[modifier | modifier le code]

  1. D. P. Kirby, Earliest English Kings, Routledge, 2000 (ISBN 0-415-24211-8), p. 95.
  2. www.anglo-saxons.net