Emilio Gentile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gentile.

Emilio Gentile (né en 1946 à Bojano, dans la province de Campobasso, en Molise, Italie - ) est un professeur d'histoire contemporaine à l'université de Rome « La Sapienza ». Auparavant, il a enseigné en Australie, en France et aux États-Unis.

Ses travaux portent principalement sur le fascisme italien, le totalitarisme et le concept de religion politique. Il a également consacré des études à Machiavel et à l'historien italien Renzo De Felice.

Publications[modifier | modifier le code]

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • « Machiavel et l'historisme », dans France Forum, mai-juin 1975.
  • Le Protocole ou la mise en forme de l'ordre politique, Paris, L'Harmattan, 1997.
  • Quand tombe la nuit. Origines et émergence des régimes totalitaires en Europe (1900-1934), Lausanne, L'Âge d'homme, 2001.
  • La Religion fasciste, Paris, Perrin, 2002.
  • « Qu'est-ce que le fascisme ? », Entretien avec Emilio Gentile, dans la Nouvelle revue d'histoire, mai-juin, 2003.
  • Qu'est-ce que le fascisme ? Histoire et interprétation, Paris, Gallimard, 2004.
  • Les Religions de la politique. Entre démocraties et totalitarismes, Paris, Éditions du Seuil, 2005.
  • L'Apocalypse de la modernité. La Grande Guerre et l'homme nouveau, coll. historique, Aubier, 2011.

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]