Duce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Duce est un terme italien provenant du latin dux et signifiant en français « conducteur », « guide » dans le sens politique.

Benito Mussolini fut qualifié de Duce dès avant la fondation du fascisme, alors qu'il était socialiste, le terme étant en usage dans la gauche italienne[1]. Les socialistes de Romagne le qualifièrent de Duce à sa sortie de prison pour ses activités antimilitariste et anticolonialistes en 1912[2], puis la majorité révolutionnaire qui triompha lors du congrès du parti socialiste italien à Reggio Emilia fit de même. Selon une tradition sémantique propre à l’extrême gauche italienne, Mussolini était le Duce, le « guide », l’incarnation d’un socialisme intransigeant porteur des espoirs du prolétariat[3].

Il conserva ce titre devenu chef du parti fasciste ; il porta ainsi le titre officiel de « chef du gouvernement et duce du fascisme » sous la monarchie jusqu'en 1943 ; puis il fut qualifié par ses partisans « duce de la République » sous la République sociale italienne de 1943 à 1945.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emilio Gentile, La Religion fasciste, Paris, éd. Perrin, 2002, p. 256.
  2. Pierre Milza, Mussolini, éd. Fayard, 2007, p. 130.
  3. Pierre Milza, Mussolini, éd. Fayard, 2007, p. 556.

Articles connexes[modifier | modifier le code]