Dieudonné Saive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saive (homonymie).

Dieudonné Joseph Saive (1889–1973) est un concepteur belge d'armes à feu individuelle qui a créé le SAFN 1949[1] et le FN FAL.

Il est devenu responsable de développement à la Fabrique nationale de Herstal après le décès de John Browning. Après la mort de ce dernier, Saive a continué sur plusieurs projets de modernisation et d'amélioration d'armes à feu conçues à l'origine par Browning. Saive finit le concept original de Browning pour le pistolet GP-35, devenant le Browning Grand Puissance (GP), ou Browning Hi-Power (HP). C'est la première arme de poing de calibre 9 mm à utiliser un vrai chargeur à double colonne, qui avait une capacité bien plus importante qu'un chargeur simple colonne de longueur équivalente. Le grand magasin a permis à l'arme de posséder un total de quatorze cartouches sans que la poignée soit surdimensionnée ou en saillie. Le Browning GP a été un succès commercial, et a été largement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale par les allemands et les forces britanniques du Commonwealth. Après la guerre, le Browning GP a été adopté comme arme de poing standard dans les forces armées de nombreux pays occidentaux, y compris le Royaume-Uni et la Belgique. Les versions modernes du Browning GP restent en production encore aujourd'hui, trois-quarts de siècle plus tard.

En 1932, Saive a amélioré le mécanisme de fonctionnement de la Browning .30 M2, une mitrailleuse d'avion, en augmentant sa cadence de tir à 1 200 coups par minute. En 1938, il apporte des améliorations supplémentaires pour augmenter la cadence de tir à 1 500 coups par minute[2].

Saive est surtout connu pour sa conception de fusils à chargement automatique par emprunt de gaz, qui a utilisé un verrouillage par culasse-béquille pour bloquer l'action. Sa carabine SAFN 1949 est entrée en production, et a ensuite été développée pour aboutir au fusil d'assaut parmi les plus répandus qu'est le FN FAL.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Citation Historic firearm of the month sur Cruffler.com
  2. Goldsmith, Dolf L., The Browning Machine Gun, Volume II: Rifle Caliber Brownings Abroad, Collection Grade Publications, 1re édition (2006)
Référence
  • Johnson, Wayne, and Anthony Vanderlinden (December 2005). "The Last of its Kind: FN's Model 1949 Self-Loading Rifle", American Rifleman: 60–63, 94.
Littérature
  • (en) Johnson, Wayne.The FN-49 The Last Elegant Old-World Military Rifle. Greensboro, NC: Wet Dog Publications, ?. ISBN 0970799721. Le second chapitre est (apparemment) une biographie de Dieudonne Saive.
Source