Defense Threat Reduction Agency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 43′ 01″ N 77° 09′ 43″ O / 38.717, -77.162 ()

Logo de la DTRA.

La Defense Threat Reduction Agency (DTRA) est une agence du Département de la Défense des États-Unis (DoD) fondée en 1998 dans le but de « de protéger les États-Unis et ses intérêts des armes de destruction massive (chimique, biologique, radiologique, nucléaire et détonant) par la réduction des menaces et en octroyant des services et des outils de qualité[trad 1]. »

Activités[modifier | modifier le code]

Découpe d'un Kh-22 de l'arsenal nucléaire de l'Ukraine sur la base aérienne de Ozernoye.

Les principales tâches de la DTRA sont la réduction des menaces, le contrôle des menaces, le support aux combats et le développement technologique. Son quartier-général se situe à Fort Belvoir, Virginie. DTRA fut fondée en consolidant plusieurs organismes du DoD, dont le Defense Special Weapons Agency (successeur du Defense Nuclear Agency) et la On-Site Inspection Agency.

En 2010, la DTRA emploie 2 000 civils et militaires stationnés dans 14 endroits sur la planète, dont la Russie, le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan, l'Ouzbékistan, la Géorgie et l'Ukraine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Traductions de[modifier | modifier le code]

  1. (en) « to safeguard America and its interests from weapons of mass destruction (chemical, biological, radiological, nuclear, and high explosives) by reducing the threat and providing quality tools and services »

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]