David Sloane Stanley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Sloane Stanley

Le général David Sloane Stanley (1828 – 1902) est un héros de la Guerre de Sécession, qui a combattu dans les rangs de l'armée nordiste, avant de s'illustrer dans plusieurs expéditions militaires lors de la Conquête de l'Ouest, en particulier l'Expédition de la rivière Yellowstone.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Sloane Stanley est né à Cedar Valley, dans le comté de Wayne (Ohio). Diplômé de l'Académie militaire de West Point en 1852 il commence sa carrière dans l'Ouest, pour étudier les tracés d'éventuelles lignes de chemin de fer.

Pendant la Guerre de Sécession, il fut principalement combattant dans l'ouest, et a participé à de nombreuses batailles importantes, à Corinthe et Chickamauga. En 1864, il a combattu sous les ordres du général William Tecumseh Sherman, pendant la campagne d'Atlanta puis a été nommé au commandement des corps d'armée du Cumberland. Après la capture de la ville d'Atlanta, William Tecumseh Sherman a expédié Stanley ses troupes dans le Tennessee pour protéger cet état contre l'invasion éventuelle de l'Armée confédérée. En remerciement de ses services, le congrès lui a décerné la "Médaille d'honneur" le 29 mars 1893, un an après qu'il eut pris sa retraite.

Après la Guerre de Sécession, il a dirigé en 1873 l'Expédition de la rivière Yellowstone, qu'il décrit dans une lettre à sa femme comme le plus terrible de ses étés[1], avec à ses côtés un autre général originaire de l'Ohio, George Armstrong Custer. Il a fini sa carrière militaire dans le Texas en 1879 puis dans le Nouveau-Mexique en 1882.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Jay Cooke's gamble: the Northern Pacific Railroad, the Sioux, and the Panic of 1873, par M. John Lubetkin, University of Oklahoma Press, page 265 [1]