David Eugene Edwards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Eugene Edwards

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

David Eugene Edwards en concert en 2011.

Informations générales
Naissance 1968
Colorado, Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical rock, folk rock, country
Instruments guitare, banjo, bandoneon
Années actives depuis les années 1980
Labels Glitterhouse
Site officiel www.wovenhand.com

David Eugene Edwards est un auteur-compositeur-interprète américain né en 1968 à Englewood dans le Colorado. Leader des groupes de musique 16 Horsepower (1992-2005) et Wovenhand (depuis 2002), il fait partie du mouvement rock issu de Denver, appelé le Denver Sound.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir participé en tant que guitariste à divers groupes du Colorado, David Eugene Edwards démarre réellement sa carrière à Boston à la fin des années 1980 avec Jeffrey-Paul Norlander avec lequel il forme le groupe The Denver Gentlemen, auquel se joindra Slim Cessna. Edwards quitte le groupe vers 1992 pour se consacrer à sa nouvelle formation d'alors, 16 Horsepower, qu'il a fondée avec le bassiste français Pascal Humbert, rencontré à Los Angeles[1]. Ils partent pour Denver, ville natale d'Edwards, et sont rejoints par Jean-Yves Tola, un ami batteur de Humbert avec qui il avait joué dans les groupes Orchestre rouge et Passion Fodder du chanteur américain exilé en France Theo Hakola. 16 Horsepower connaîtra un succès croissant de 1995 jusqu'à la fin de l'existence du groupe en 2005: les membres se séparèrent suite à des conflits de points de vue.

David Eugene Edwards en 2009, lors d'un concert à Karlsruhe.

Edwards avait parallèlement développé un projet plus personnel, et expérimental d'un point de vue musical, avec son autre groupe Woven Hand, fondé fin 2000 et réintitulé Wovenhand à partir de 2004. Après la séparation des membres de 16 Horsepower, David Eugene Edwards se consacre exclusivement à Wovenhand. Sa musique, appartenant difficilement à une catégorie bien définie, est un mélange complexe de musique rock, punk, new wave, médiévale, old-time, expérimentale, folk, amérindienne et country gothique, dont les thèmes de prédilection sont souvent en relation avec la douleur, les conflits, la foi, la rédemption, le mysticisme et la religion chrétienne[1],[2]. David Eugene Edwards, petit-fils d'un pasteur nazaréen[1] qui l'emmenait avec lui sur les routes du Colorado dès son plus jeune âge, est en effet très croyant. Il aime ainsi donner de lui l'image d'un prêcheur sillonnant, bible à la main, l'ouest des États-Unis du temps jadis[2]. Cependant, son mysticisme se limite à son art et à sa vie personnelle sans pratiquer de prosélytisme sur scène.

David Eugene Edwards collabore également activement, depuis 2002, avec le chorégraphe belge de danse contemporaine Wim Vandekeybus et sa compagnie Ultima Vez, en composant la musique de ses spectacles[3],[4]. En 2005, Edwards est apparu dans le film d'Andrew Douglas, Searching for the Wrong-Eyed Jesus, une peinture du sud américain contemporain, narré par le chanteur Jim White. Il y interprète une partie du morceau de 16 Horsepower Phyllis Ruth, de l’album Low Estate (1997). Il y joue également le traditionnel Wayfarin’ Stranger en compagnie de Jean-Yves Tola and Pascal Humbert, tous deux ex-acolytes de 16 Horsepower, ainsi que dans Blush le film de Wim Vandekeybus tiré du spectacle homonyme.

Edwards est marié et il a deux enfants, un garcon et une fille, Asher, qui fait une apparition dans la video de 16 HP, Haw.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • The Denver Gentlemen
    • 1995 : Introducing the Denver Gentlemen

Singles[modifier | modifier le code]

  • 16 Horsepower
    • Shametown (vinyl 7" - 1994)
    • Black Soul Choir (CD - 1996)
    • Haw (vinyl - 1996)
    • For Heaven's Sake (CD - 1997)
    • Coal Black Horses (CD - 1997)
    • The Partisan (CD - 1998)
    • Clogger (CD - 2000)
    • Splinters (CD - 2001)

Participations[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • 16 Horsepower
    • Black Soul Choir and Haw (1995)
    • 16HP DVD (2005)
    • Live DVD (2006)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c L'Homme qui prechait à l'oreille des chevaux dans L'Humanité du 7 avril 2000.
  2. a et b (en) Critique de Sackcloth 'n' Ashes dans CMJ New Musics no 30, février 1996, p.18 et 42.
  3. Wim Vandekeybus vient de présenter sa dernière création au Théâtre de la Ville dans L'Humanité du 4 février 2003.
  4. Extrait vidéo de Puur de Wim Vandekeybus sur TV5.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]