Darya Pishchalnikova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Darya Pishchalnikova Portail athlétisme
RusseDaryaVitalyevnaPishchalnikovaLondon2012.jpg
Darya Pishchalnikova lors des jeux olympiques 2012, à Londres
Informations
Disciplines Lancer du disque
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance 19 juillet 1985 (29 ans)
Lieu Astrakhan
Taille 1,89 m
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats d'Europe 1 0 0

Darya Vitalyevna Pishchalnikova (Russe: Дарья Витальевна Пищальникова, née le 19 juillet 1985 à Astrakhan, est une athlète russe, pratiquant le lancer du disque. C'est la sœur de Bogdan Pishchalnikov.

Biographie[modifier | modifier le code]

Deuxième des Championnats du monde cadets 2001 et des Championnats du monde juniors 2004, elle décroche la médaille d'argent du lancer du disque lors des Championnats d'Europe espoirs 2005.

En 2006, à Göteborg, Darya Pishchalnikova remporte les Championnats d'Europe avec un lancer à 65,55 m, nouveau record personnel. Elle devance l'Allemande Franka Dietzsch et la Roumaine Nicoleta Grasu.

Vainqueur de son premier titre national du lancer du disque en 2007, elle se classe deuxième des Championnats du monde d'Osaka, derrière l'Allemande Franka Dietzsch, en réalisant un jet à 65,78 m. Mais en 2008, alors qu'elle est sélectionnée dans l'équipe de Russie pour disputer les Jeux olympiques de Pékin, Darya Pishchalnikova est suspendue 2 ans et neuf mois pour dopage par l'IAAF, du 31 juillet 2008 au 30 avril 2011. Par ailleurs, tous ses résultats réalisés depuis le 10 avril 2007 sont annulés, elle est en conséquence déchue de sa médaille d'argent des mondiaux 2007[1],[2].

De retour à la compétition en 2011, elle se classe onzième des Championnats du monde de Daegu avec un jet à 58,10 m. En juillet 2012, à Tcheboksary, elle remporte son deuxième titre de championne de Russie en établissant un nouveau record personnel ainsi que la meilleure performance mondiale de l'année avec 70,69 m[3].

Après sa médaille d'argent aux Jeux olympiques, Darya Pishchalnikova est contrôlée positive aux stéroïdes. Cependant, seul le second échantillon est positif, le premier n'ayant révélé aucune substance illicite[4],[5]. Une nouvelle analyse confirme cependant la présence d'oxandrolone, un stéroïde, dans le sang de la lanceuse russe. Suspendue à titre provisoire par l'IAAF en décembre 2012, Pishchalnikova écope de 10 ans de suspension de la part la Fédération russe d'athlétisme, le 30 avril 2013[6],[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Performance
2001 Championnats du monde cadets Debrecen 2e
2002 Championnats du monde juniors Kingston 8e
2004 Championnats du monde juniors Grosseto 2e
2005 Universiade İzmir 6e
2006 Championnats d'Europe Göteborg 1re 65,55 m
Coupe du monde Athènes 4e
2007 Championnats du monde Osaka DSQ
2011 Championnats du monde Daegu 11e 58,10 m
2012 Jeux olympiques Londres 2e 67,56 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Lancer du disque 70,69 m Tcheboksary 5 juillet 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « IAAF Anti-doping investigation leads to provisional suspension of Russian athletes », sur iaaf.org,‎ 31 juillet 2008 (consulté le 9 juillet 2012)
  2. (en) « Seven Russians handed doping bans », sur bbc.co.uk,‎ 20 octobre 2008 (consulté le 9 juillet 2012)
  3. (en) « Discus: Pishchalnikova Throws Season-Leading 70.69m », sur en.rian.ru,‎ 5 juillet 2012 (consulté le 9 juillet 2012)
  4. « Pishchalnikova positive », sur www.lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 11 novembre 2012)
  5. (en) Duncan Mackay, « Russian faces losing London 2012 Olympic silver medal after positive test confirmed », sur insidethegames.biz,‎ 29 novembre 2012 (consulté le 29 novembre 2012)
  6. (fr) « Pishchalnikova suspendue 10 ans », sur lequipe.fr (consulté le 30 avril 2013)
  7. (fr) « Pishchalnikova prend 10 ans », sur sport24.com (consulté le 30 avril 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]