Controverse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une controverse est une discussion argumentée, engendrée par l'expression d'une différence d'opinion ou d'une critique quant à un problème, un phénomène ou un état de choses. Par métonymie, une controverse désigne l'ensemble des éléments divergents ou contradictoires d'un débat[1]. Certains sociologues ou spécialistes de l'analyse du discours distinguent la controverse de la polémique, l'opposition étant homologue, toutes choses égales par ailleurs, à celle de l'argumentation et de la rhétorique. Le partage entre ces deux formes de confrontation peut être établi à partir d'indices de conflictualité ou d'irréductibilité des positions des parties. De ce point de vue, le procès occupe une position médiane entre les deux genres. Marcelo Dascal, philosophe, a proposé de distinguer la discussion, la controverse et la dispute.

Depuis plus d'une dizaine d'années, l'étude des controverses s'est imposée comme une branche très active des sciences sociales et en particulier de la sociologie. Les disputes et les controverses sont même devenues des objets de prédilection des courants regroupés sous l'expression de sociologie pragmatique. Les sujets ou domaines les plus investis de la controverse incluent la politique, la science, l'environnement, la religion et le sexe[2],[3],[4]. D'autres domaines de controverse incluent l'histoire, la théologie [5]et la philosophie. D'autres domaines de controverse incluent l'économie, la science, les finances, les organisations, l'âge, le genre et la race (ethnie).

Sciences[modifier | modifier le code]

L'histoire des sciences est jalonnée de controverses scientifiques dont certaines sont restées célèbres, comme celle du calcul infinitésimal ou celle de la tectonique des plaques. Pour les sociologues des sciences, l’étude d’une controverse scientifique permet d’ouvrir la « boîte noire » que tend à devenir tout contenu scientifique une fois construit et accepté. Il convient de ce point de vue de distinguer les controverses scientifiques des controverses publiques dans lesquelles interviennent toutes sortes d'acteurs.

Rhétorique classique[modifier | modifier le code]

Dans la rhétorique classique, la controverse (latin controversia) est un exercice d'école, une forme de déclamation relevant du genre judiciaire ; elle était en principe destinée à préparer les futurs avocats à plaider. Elle se distinguait d'un autre exercice, la suasoria, appartenant au genre délibératif, qui visait à convaincre une personne ou une assemblée d'agir ou de ne pas agir d'une certaine manière. Des exemples de controverses apparaissent dans la Rhétorique à Herennius, mais la collection la plus complète est offerte par les Controversiae de Sénèque le Rhéteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. article "controverse" du Trésor de la langue française informatisé
  2. (en) U.S. News & World Report, Volume 117, Issues 10-17, 1994 citation: « Perhaps that was inevitable, since abortion touches on three of the most contentious subjects in human discourse: religion, sex and politics. »
  3. (en) Kenneth L. Karst (1995) Law's Promise, Law's Expression p.137 citation: « Religion, sex and politics: in my younger days, these were the subjects you weren't supposed to discuss at the dinner table. »
  4. (en) Susan Spencer, Margo Collins, Albert J. Rivero (2004) The eighteenth-century novel: Volume 4 p.6 « ...the expiration of the Printing Act in 1695 swelled the number of licensed printers, while the relaxation of censorship under the Restoration opened once-guarded topics, especially religion, sex, and politics, for public discussion »
  5. Certaines facultés de théologie, surtout durant le temps de la Réforme protestante avaient créé des 'chaires de controverses'.

Lien externe[modifier | modifier le code]