Communauté de communes du pays des Achards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes du pays des Achards
Communauté de communes du pays des Achards
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays-de-la-Loire
Département Vendée
Forme Communauté de communes
Siège 2, rue Michel-Breton
85150 La Chapelle-Achard
Communes 11
Président Patrice Pageaud
Date de création 29 décembre 1992 (22 ans)
Code SIREN 248 500 530
Démographie
Population 19 401 hab. (2012)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Superficie 247,72 km2
Liens
Site web Site officiel de la communauté de communes

La communauté de communes du pays des Achards (CCPA) est un établissement public de coopération intercommunale français ayant rang de communauté de communes situé dans le département de la Vendée et la région Pays-de-la-Loire.

Composition[modifier | modifier le code]

Elle comprend les onze communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
La Chapelle-Achard (siège) 85052 Chapellois 21,57 1 858 (2012) 86
Beaulieu-sous-la-Roche 85016 Bellilocains 25,47 2 097 (2012) 82
La Chapelle-Hermier 85054 Chapelois 17,94 903 (2012) 50
Le Girouard 85099 Girouardais 25,10 951 (2012) 38
Martinet 85138 Martinéziens 18,11 952 (2012) 53
La Mothe-Achard 85152 Mothais 8,73 2 825 (2012) 324
Nieul-le-Dolent 85161 Nieulais 27,50 2 363 (2012) 86
Sainte-Flaive-des-Loups 85211 Flavois 36,11 2 226 (2012) 62
Saint-Georges-de-Pointindoux 85218 Petindusiens 15,37 1 618 (2012) 105
Saint-Julien-des-Landes 85236 Landais 28,31 1 528 (2012) 54
Saint-Mathurin 85250 Mathurinois 23,51 2 080 (2012) 88

Cet ensemble correspond à toutes les communes du canton de la Mothe-Achard sauf la commune Landeronde qui a adhéré à la communauté de communes du Pays yonnais (devenu La Roche-sur-Yon Agglomération en 2010).

Compétences[modifier | modifier le code]

Les compétences de la communauté de communes sont :

  • le développement économique ;
  • l’aménagement de l’espace communautaire ;
  • le logement ;
  • l’environnement (collecte sélectives des déchets).

Historique[modifier | modifier le code]

La commune de Beaulieu-sous-la-Roche a intégré la communauté de communes au 1er janvier 2010.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]