Col de Torougart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de Torougart
Image illustrative de l'article Col de Torougart
La frontière du côté chinois du col, sur la route Bichkek – Kachgar.
Altitude 3 752 m
Massif Tian Shan
Coordonnées 40° 33′ 04″ N 75° 23′ 38″ E / 40.551, 75.394 ()40° 33′ 04″ Nord 75° 23′ 38″ Est / 40.551, 75.394 ()
Pays Kirghizistan Kirghizistan Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Vallée Vallée du Naryn
(nord-est)
?
(sud-ouest)
Ascension depuis Naryn Kachgar
Kilométrage 130 km 165 km
Accès A365 S212

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Col de Torougart

Géolocalisation sur la carte : Kirghizistan

(Voir situation sur carte : Kirghizistan)
Col de Torougart

Le col de Torougart (en kirghiz : Торуг-арт, Togour-art ; en sinogrammes simplifiés : 图噜噶尔特山口 ; en pinyin : túlūgáĕrtè shānkŏu) est un col du massif du Tian Shan, à 3 752 m d'altitude. Le col est situé à la frontière de la province de Naryn, au Kirghizistan, et de la région autonome du Xinjiang, en Chine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le pittoresque lac de Tchatyr-Koul se trouve du côté kirghize, près du col. La route qui vient de Bichkek et passe à Naryn et Balykchy est longue de 400 km. Elle est étroite et fréquemment coupée en hiver en raison d'abondantes chutes de neige et des risques d'avalanches. Du côté chinois du col, le poste-frontière de Torougart (吐尔尕特口岸), où les voyageurs doivent accomplir les formalités de police et de douanes, se trouve à Ulugqat, 110 km du col proprement dit. Le col se trouve à 110 km d'Ulugqat, à 165 km de Kachgar, à 170 km d'Artux et à quelque 1 630 km d'Urumqi.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Russie et la Chine établirent un premier poste-frontière au col de Torougart en 1881. En 1906, une banque russe, la Banque de transport sino-russe, prêta 20 millions de roubles à la Chine pour les travaux de la route entre le col et la ville de Kachgar. Les marchands russes reçurent le monopole du commerce, mais la Chine fixa des droits de douanes si élevés qui le trafic était insignifiant et la route ne fut pas entretenue. En 1952, le col de Torougart remplaça le col d'Irkechtam, qui se trouve à 165 km au sud-ouest, comme principal point de passage entre le Xinjiang et la république socialiste soviétique kirghize. Le col fut fermé en 1969 en raison de la rupture sino-soviétique. Il fut rouvert en 1983. En 1995, le poste-frontière chinois fut transféré à une altitude moins élevée (2 000 m) et plus près de Kachgar.

Perspectives[modifier | modifier le code]

Les gouvernement chinois et kirghize envisagent d'ouvrir le col aux voyageurs de pays tiers, pour lesquels le franchissement est jusqu'ici difficile, même avec des formalités préalables. La construction d'une voie ferrée reliant Kachgar à la vallée de Ferghana par le col de Torougart est envisagée. En 2009, la Banque asiatique de développement s'est engagée à financer la reconstruction de la route du côté kirghize[1]. Ces travaux doivent être achevés en 2013.

Galerie[modifier | modifier le code]

La route conduisant au col de Torougart La route conduisant au col de Torougart
La route conduisant au col de Torougart


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ADB allocates $50M for Bishkek-Torugart road reconstruction [1]