Claudio Maria Celli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claudio Maria Celli
Image illustrative de l'article Claudio Maria Celli
Claudio Maria Celli le 31 mai 2008
Biographie
Naissance 20 juillet 1941 (73 ans)
à Rimini (Italie)
Ordination sacerdotale 19 mars 1965
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 6 janvier 1996 par le
pape Jean-Paul II
Président du Conseil pontifical pour les communications sociales
Depuis le 27 juin 2007
Précédent John Patrick Foley
Secrétaire de l'Administration du patrimoine du siège apostolique
16 décembre 199527 juin 2007
Précédent Giovanni Lajolo Domenico Calcagno Suivant
Archevêque titulaire de Civitanova
Depuis le 16 décembre 1995

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Claudio Maria Celli, né le 20 juillet 1941 à Rimini (Émilie-Romagne, Italie), est un archevêque catholique italien. Il est président du Conseil pontifical pour les communications sociales depuis 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre le 19 mars 1965.

L'année suivante, il sort de l'Académie pontificale ecclésiastique et entame une carrière diplomatique dans différentes nonciatures apostoliques, notamment en Amérique du Sud.

Claudio Maria Celli (à g.), et Yossi Beilin, ministre des Affaires étrangères d'Israël en 1993.

En 1990, il revient au Vatican pour devenir sous-secrétaire pour les relations avec les États au sein de la Secrétairerie d'État. Il reste cinq ans à ce poste où il permet notamment l'établissement de relations diplomatiques avec Israël, en 1993.

Le 16 décembre 1995, il est nommé secrétaire de l'Administration du patrimoine du siège apostolique (APSA) et archevêque du siège titulaire de Civitanova. Il reçoit la consécration épiscopale en fête de l'épiphanie, le 6 janvier suivant des mains de Jean-Paul II.

Le 27 juin 2007, il est nommé Président du Conseil pontifical pour les communications sociales par le pape Benoît XVI, en remplacement du cardinal John Patrick Foley[1]

En décembre 2012, il est à l'origine de la création du compte Twitter du Pape et c'est lui qui apporte la tablette numérique permettant à Benoît XVI d'envoyer « son » premier tweet[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]