Chunghwa Telecom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chunghwa Telecom

Description de l'image  Chunghwa telecom intl logo 2007.gif.
Création 1996
Personnages clés Dr. Shyue-Ching Lu, President
Mr. Chun-Ming Hsieh, Exec. VP
Dr. John C.C. Hsueh, Sr. VP
Mr. Ho Chen Tan, Chairman & CEO
Mr. Joseph Shieh, CFO & Sr. VP
Forme juridique Société cotée en bourse:
  • à Taïwan (TSEC, CHT)
  • à New York NYSE : CHT
Siège social Drapeau de Taïwan 21-3 Hsinyi Road
Section 1
Taipei, 100 (Taïwan)
Activité TIC, filière des fournisseurs de services de télécommunications
Produits Services de télécommunications divers
Effectif 25.873 en 2006
Site web * Site anglais
Capitalisation 18,27 Mds $
Chiffre d’affaires 5,7 Mds $ en 2006[1]
Résultat net 1,3 Mds $ en 2006[1]
Le logo de Chunghwa Telecom sur leur quartier général

Chunghwa Telecom (CHT) [2] est le principal opérateur de télécommunications de Taïwan (République de Chine (Taïwan)). Cette entreprise fournit également certains services à des clients en Chine Continentale (République populaire de Chine), aux États-Unis, à Hong Kong, au Japon ainsi qu'aux Philippines.

Services proposés[modifier | modifier le code]

CHT est un opérateur historique. Il fournit une gamme complète de services de télécommunications: téléphonie fixe (appels locaux et longue distance), services mobiles, services d'annuaire, services de transmissions de données, accès à l'internet (via sa filiale HiNet), centre d'appels, réseaux privés virtuels internationaux, liaisons spécialisées et capacité de transmission louée.

Environnement concurrentiel dans lequel la société évolue[modifier | modifier le code]

CHT occupe une place dominante sur le marché de Taïwan et part avec des avantages considérables:

  • Opérateur historique: investissements pour relier les clients au réseau (notamment le dernier km) déjà réalisés
  • Base de clients importante: plus de 20 millions d'abonnés
  • Opérateur intégré: capable de fournir virtuellement tous les services
  • Coopération internationale étendue: interconnecté avec de très nombreux opérateurs à travers le monde (plus de 200).

Ses principaux concurrents[modifier | modifier le code]

Marché des services fixes locaux et longue distance:

  • Taiwan Fixed Network [3]
  • SparQ (New Century InfoComm Tech) [4]
  • Asia Pacific Broadband Telecom (ABPT) [5]

Marché des services mobiles:

  • FarEasTone [6]
  • Taiwan Mobile [7]
  • Asia Pacific Broadband Wireless Communication Inc (APBW) [8]
  • ViBo [9]

Marché de l'accès internet:

  • Taiwan Fixed Network [10]
  • SparQ (New Century InfoComm Tech) [11]
  • Eastern Broadband

Place particulière des technologies sans fil à Taïwan[modifier | modifier le code]

Taïwan est le deuxième plus important marché en Asie pour les technologies sans fil type Wi-Fi et WIMAX. Ce qui s'y passe est de ce fait observé avec beaucoup d'intérêt dans le reste du monde.

Malgré l'ouverture à la concurrence, CHT est parvenu jusqu'ici à contrôler effectivement le marché du fixe (environ 98 %). Cependant, certaines technologies sans fil sont en train d'apparaitre sur le marché et pourraient constituer une solution alternative attractive permettant aux opérateurs concurrents fixes et mobiles de fournir plus aisément toutes sortes de services (accès internet, téléphonie sur IP...). CHT lui-même se lance dans le déploiement de réseaux sans fil pour garder son avance.

La ville de Taipei tout d'abord a déployé un réseau sans fil Wi-Fi maillé métropolitain basé sur une technologie radio "wireless Mesh". C'est actuellement le plus grand réseau WiFi métropolitain connu à ce jour dans le monde, avec près de 4 100 nœuds radio en exploitation et une couverture de plus de 90 % de la population (2,6 millions). Le réseau, construit dans le cadre d'un partenariat public privé signé avec l'intégrateur Q-ware systems, a permis à un opérateur alternatif « Wi-Fly »[3] de proposer, dans son offre initiale, l'accès internet. CHT a répliqué en lançant sa propre offre internet sans fil disponible à partir de ses 1.000 hot-spots à travers Taïwan. Compte tenu du taux de pénétration du haut débit à Taipei, le taux d'adoption de l'offre Wi-Fly a été jusqu'ici plutôt modeste.

Une deuxième menace est apparue ensuite avec le WiMax. Le ministère de l’Économie, qui entend favoriser localement le développement des activités liées à cette technologie, a attribué en 2007 des licences WiMax à plusieurs opérateurs. Mais contrairement à ses principaux concurrents (ex Far EasTone Telecommunications dans le sud de Taïwan), CHT n'a pas réussi à en obtenir. Aussi essaye-t-il de contourner le problème en passant un accord avec un des titulaires. Il a notamment tenté de prendre une participation plus importante dans Globile Mobile Corp (qui possède une licence dans le nord de Taïwan) mais cette tentative a été bloquée au début 2008 par le régulateur[4].

Histoire de la société[modifier | modifier le code]

Privatisation de CHT[modifier | modifier le code]

Une cabine téléphonique de Chunghwa Telecom

CHT a longtemps été une administration publique. Elle est ensuite devenue une entreprise de droit privé (1er juillet 1996), détenue par l'état. La privatisation de CHT a commencé en octobre 2000 avec l'introduction du titre à la bourse de Taïwan. En août 2005, le gouvernement a vendu 17 % de ses parts dans la société à des investisseurs locaux (3 %) et étrangers (14 %), ramenant sa participation à 48 %. Le gouvernement est toujours le principal actionnaire de CHT. Il a cependant l'intention de réduire sa participation à hauteur de 34 % dans les prochains mois.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b TELCO FLASH, telecom market news
  2. TSEC|CHT NYSE : CHT
  3. [1]
  4. Voir article dans wimax day du 25 mars 2008 "Regulator blocks Chunghwa WiMAX investment"[2]

Liens externes[modifier | modifier le code]