Chromobacterium violaceum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chromobacterium violaceum

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Culture sur gélose de C. violaceum.

Classification
Règne Bacteria
Embranchement Proteobacteria
Classe Betaproteobacteria
Ordre Neisseriales
Famille Neisseriaceae
Genre Chromobacterium

Nom binominal

Chromobacterium violaceum
Bergonzini 1880[1]

Synonymes

  • Chromobacterium manilae
    (Krasil'nikov) Leifson 1956
  • Chromobacterium laurentium
    (Migula) Leifson 1956
  • Chromobacterium janthinum
    (Zopf) Ford 1927

Chromobacterium violaceum est un coccobacille anaérobie facultatif non sporulé à Gram négatif présent naturellement dans l'eau et le sol des régions tropicales et subtropicales du globe. Il produit un antibiotique naturel appelé violacéine, qui pourrait avoir des applications contre des cancers, notamment le cancer du côlon[2].

Cette bactérie se développe facilement sur l'agar-agar en produisant de petites colonies lisses et convexes aux reflets violets sombres en raison de la production de violacéine. Son génome complet a été publié en 2003[3]. Elle est capable de dégrader les dépôts de goudron[4].

Elle peut fermenter le glucose, le tréhalose, la N-acétylglucosamine et le gluconate, mais pas le L-arabinose, le D-galactose et le D-maltose. Elle présente une résistance élevée à de nombreux antibiotiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence NCBI : Candidatus Chromobacterium violaceum (en)
  2. (en) Liudmila L. Kodach, Carina L. Bos, Nelson Durán, Maikel P. Peppelenbosch, Carmen V. Ferreira et James C.H. Hardwick, « Violacein synergistically increases 5-fluorouracil cytotoxicity, induces apoptosis and inhibits Akt-mediated signal transduction in human colorectal cancer cells », Carcinogenesis, vol. 27, no 3,‎ mars 2006, p. 508-516 (lire en ligne) DOI:10.1093/carcin/bgi307 PMID : 16344270
  3. (en) Brazilian National Genome Project Consortium, « The complete genome sequence of Chromobacterium violaceum reveals remarkable and exploitable bacterial adaptability », Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, vol. 100, no 20,‎ 30 septembre 2003, p. 11660–11665 (lire en ligne) DOI:10.1073/pnas.1832124100 PMID : 14500782
  4. (en) A. Y. Itah et J. P. Essien, « Growth Profile and Hydrocarbonoclastic Potential of Microorganisms Isolated from Tarballs in the Bight of Bonny, Nigeria », World Journal of Microbiology and Biotechnology, vol. 21, no 6-7,‎ octobre 2005, p. 1317-1322 (lire en ligne) DOI:10.1007/s11274-004-6694-z

Liens taxinomiques :