Christina Robertson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait de Christina Robertson, 1822.
Autoportrait de Christina Robertson, 1822. Victoria & Albert Museum.

Christina Robertson, née Sanders, (1796, Fife (Écosse) - 1854, Saint-Pétersbourg) est une artiste écossaise connue notamment pour les nombreux portraits qu'elle fit de la famille impériale et de l'aristocratie russes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christina Robertson naît en Écosse en 1796. Nous savons peu de choses sur son enfance. En 1823, un an après son mariage avec James Robertson, (avec qui elle aura huit enfants), passionnée par la peinture, elle participe aux expositions annuelles de la Royal Academy à Londres et à Édimbourg. Saluée par les critiques, elle fait de nombreux portraits fréquemment utilisés pour illustrer les journaux de l'époque. Dans les années 1830, lors de séjours à Paris, elle a l'occasion de travailler pour plusieurs personnalités russes. En 1839, sa popularité parmi la noblesse russe lui permet d'exposer ses œuvres à l'académie des arts de Saint-Pétersbourg où elle se rend. Ses peintures, très appréciées, lui permettent de recevoir à plusieurs reprises des commandes de la famille impériale et de l'aristocratie russe.

Elle retourne vivre à Saint-Pétersbourg en 1847, elle y meurt en 1854.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :