Chevalier gambette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Chevalier gambette (Tringa totanus) est une espèce d'oiseau limicole de la famille des scolopacidés.

Description[modifier | modifier le code]

Le Chevalier gambette est un petit limicole d'environ 25 à 30 cm, aux pattes rouge vif et au plumage à dominante brun gris. En plumage nuptial, le dos et le dessus des ailes sont gris foncé à brun, de même que la tête et le cou. Le ventre et la poitrine sont blancs tachetés de noir. À l'automne, les parties sombres s'éclaircissent pour devenir gris clair, les taches du ventre disparaissent. Il peut alors être confondu avec le Chevalier arlequin. Ce sont les deux seuls limicoles de cette taille à avoir les pattes rouges. Le Chevalier gambette s'en distingue principalement par un bec un peu plus court, et par une large bande blanche à l'arrière de l'aile visible en vol, qui le distingue immédiatement de tous les autres limicoles. Il est fréquemment appelé " pieds rouges " dans certaines régions à cause de la couleur de ses pattes[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Chevalier gambette se rencontre essentiellement dans des zones humides et salées, le plus souvent sur des vasières dans lesquelles il se nourrit de vers et de petits crustacés. Souvent solitaire, on peut néanmoins le trouver en groupes de quelques dizaines à plusieurs centaines d'individus dans les estuaires, ou accompagné de chevaliers aboyeurs, de chevaliers arlequins ou de barges rousses et barges à queue noire. Nicheur dans certaines régions (Camargue, Vendée...), il est un visiteur d'hiver et surtout un migrateur très commun sur les côtes françaises.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes :

  • Tringa totanus craggi Hale 1971 ;
  • Tringa totanus eurhina (Oberholser) 1900 ;
  • Tringa totanus robusta (Schioler) 1919 ;
  • Tringa totanus terrignotae Meinertzhagen & A. Meinertzhagen 1926 ;
  • Tringa totanus totanus (Linnaeus) 1758 ;
  • Tringa totanus ussuriensis Buturlin 1934.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commecy X. & Sueur F. (1983) Avifaune de la baie de Somme et de la Plaine maritime picarde. Amiens (GEPOP), 235 p.

Références externes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :