Championnat de Finlande de hockey sur glace 2010-2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2010-11

SM-liiga
Nombre d'équipes 14
Nombre de matchs 58 (saison régulière)
Mestis
Nombre d'équipes 12
Nombre de matchs 45 (saison régulière)
Suomi-sarja
Nombre d'équipes 24
Nombre de matchs 20

La saison 2010-2011 est la trente-sixième saison de la SM-Liiga, le championnat élite de hockey sur glace en Finlande.

SM-liiga[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les quatorze équipes de la division élite jouent chacune un total de 58 matchs lors de la saison régulière. À l'issue de la saison régulière, les six meilleures équipes sont directement qualifiées pour les séries, les quatre suivantes jouent pour les deux dernières places des playoffs lors de matchs de barrage au meilleur des trois rencontres.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement[modifier | modifier le code]

Équipe PJ V VP DP D BP BC +/- Pts
1 JYP Jyväskylä 60 39 4 4 13 186 97 +89 129
2 Ässät 60 30 11 7 12 176 132 +44 119
3 HIFK 60 31 6 12 11 199 140 +59 117
4 Lukko 60 27 6 5 22 175 157 +18 98
5 KalPa 60 26 9 2 23 150 141 +9 98
6 Jokerit 60 25 6 9 20 165 150 +15 96
7 HPK 60 25 4 9 22 154 151 +3 92
8 Kärpät 60 23 8 4 25 151 161 −10 89
9 Blues 60 21 8 7 24 142 151 −9 86
10 Ilves 60 21 7 4 28 161 192 −31 81
11 Tappara 60 17 7 6 30 142 181 −39 71
12 SaiPa 60 16 4 9 31 137 186 −49 69
13 TPS 60 12 8 8 32 134 186 −52 60
14 Pelicans 60 17 2 4 37 133 180 −47 59

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Cette section présente les meilleurs pointeurs de la saison régulière[1].

Joueur Équipe PJ B A Pts +/-
1. Drapeau de la Finlande Perttu Lindgren Lukko 56 23 43 66 +14
2. Drapeau de la Finlande Ville Peltonen HIFK 54 28 37 65 +21
3. Drapeau de la Finlande Janne Lahti Jokerit 59 37 22 59 +29
4. Drapeau du Canada Kurtis McLean Lukko 60 16 39 55 +1
5. Drapeau de la Finlande Teemu Pulkkinen Jokerit 55 18 36 54 +23
6. Drapeau de la Finlande Antti Pihlström JYP 59 30 23 53 +24
7. Drapeau de la Finlande Kimmo Kuhta HIFK 59 24 27 51 +23
8. Drapeau du Canada Éric Perrin JYP 50 18 32 50 +24
9. Drapeau de la Finlande Jesse Niinimäki Ilves 57 17 32 49 -4
10. Drapeau de la Finlande Sakari Salminen KalPa 57 12 33 45 -16

Meilleurs gardiens de but[modifier | modifier le code]

Cette section présente les meilleurs gardiens de la saison régulière, classés en fonction du pourcentage d'arrêts et ayant joué un minimum de 25 matchs[2].

Gardien Équipe PJ Bl %Arr
1. Drapeau de la Finlande Joni Myllykoski JYP 32 9 93,85
2. Drapeau de la Finlande Eero Kilpeläinen Ässät 53 6 93,34
3. Drapeau de la Finlande Pekka Tuokkola JYP 28 7 93,22
4. Drapeau de la Finlande Mika Noronen Lukko 27 5 92,86
5. Drapeau de la Finlande Juuso Riksman HIFK 32 4 92,80

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Les matchs de barrage se jouent au meilleur des trois rencontres puis tous les autres se jouent au meilleur des 7 rencontres à l'exception du match pour la troisième place qui se joue en une seule rencontre.

  Barrages Quarts de finale Demi-finales Finale
                                     
        
   HIFK 4  
     Jokerit 3  
 HPK 0
 Ilves 2  
   HIFK 4  
   Lukko 1  
        
        
   Lukko 4
     KalPa 3  
      
        
   HIFK 4
   Blues 1
        
        
   JYP 4
     Ilves 0  
      
        
   JYP 1  
   Blues 4     Troisième place
 Kärpät 1  
 Blues 2  
   Ässät 2  JYP 0
     Blues 4    Lukko 1
      

Effectif vainqueur[modifier | modifier le code]

Champion de Finlande
HIFK Helsinki

Gardiens de but: Jan Lundell, Juuso Riksman

Défenseurs : Martti Järventie, Toni Söderholm A, Mikko Kousa, Mikko Kousa, Ari Vallin, Mikko Kurvinen, Tommi Kovanen, Ilari Melart, Rony Ahonen, Markus Kankaanperä

Attaquants : Ville Peltonen C, Kimmo Kuhta, Juha-Pekka Haataja, Petteri Wirtanen, Mikael Granlund, Lennart Petrell, Jeff Hamilton, Teemu Ramstedt, Jerry Ahtola, Siim Liivik, Max Wärn, Eetu Pöysti, Joni Töykkälä, Robert Nyholm, Turo Järvinen

Match de barrage[modifier | modifier le code]

Le match de barrage se joue au meilleur des sept rencontres

Pelicans – Sport
19.3. Pelicans Sport 4–0
22.3. Sport Pelicans 3–4 a.p.
24.3. Pelicans Sport 8–3
26.3. Sport Pelicans 0–2
Pelicans remportent la série 4–0 et se maintiennent.

L'équipe classée dernière de la saison régulière de la SM-liiga est directement confrontée à l'équipe ayant remporté les séries éliminatoires de la Mestis. Les Pelicans conservent leur place dans la SM-liiga.

Trophées et récompenses[modifier | modifier le code]

Kanada-malja :
Champion de Finlande
HIFK
Kultainen kypärä :
Meilleur joueur élu par ses pairs
Ville Peltonen (HIFK)
Trophée Kalevi Numminen :
Meilleur entraîneur
Petri Matikainen (Blues)
Trophée Jarmo Wasama :
Meilleur joueur recrue
Teemu Pulkkinen (Jokerit)
Trophée Matti Keinonen :
Meilleur différentiel +/-
Sami Vatanen (JYP)
Trophée Raimo Kilpiö :
Joueur le plus fair-play
Ville Peltonen (HIFK)
Trophée Urpo Ylönen :
Meilleur gardien de but
Juuso Riksman (HIFK)
Trophée Pekka Rautakallio :
Meilleur défenseur
Sami Vatanen (JYP)
Trophée Aarne Honkavaara :
Meilleur buteur
Janne Lahti (Jokerit)
Trophée Veli-Pekka Ketola :
Meilleur pointeur
Perttu Lindgren (Lukko)
Trophée Lasse Oksanen :
Meilleur joueur de la saison régulière
Ville Peltonen (HIFK)
Trophée Jari Kurri :
Meilleur joueur des séries éliminatoires
Toni Söderholm (HIFK)

Mestis[modifier | modifier le code]

Les douze équipes jouent chacune un total de 45 matchs lors de la saison régulière répartis en quatre confrontations directes avec chacune des autres équipes, deux à domicile et deux à l'extérieur, et un match contre l'équipe de Finlande junior qui prépare le championnat du monde. Cette dernière n'apparaît pas dans le classement final mais les résultats enregistrés contre elle comptent pour toutes les autres équipes. À l'issue de la saison régulière, les huit meilleures équipes participent aux séries. Le vainqueur de ces séries remporte le titre de champion de la Mestis et rencontre le dernier de la SM-liiga dans un match au meilleur des sept rencontre pour l'accession à la SM-liiga.

Les deux dernières équipes de la saison régulières disputent une poule de maintien contre les deux meilleures équipes de la Suomi-sarja.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Équipe PJ V VP DP D BP BC +/- Pts
1. Jukurit 49 29 8 3 9 187 108 +79 106
2. KooKoo 49 31 3 4 11 169 102 +67 103
3. Sport 49 22 5 3 19 139 133 +6 79
4. SaPKo 49 20 7 5 17 156 152 +4 79
5. D Team 49 20 7 3 19 147 142 +5 77
6. LeKi 49 24 1 2 22 158 163 -5 76
7. K-Laser 49 20 2 6 21 145 152 -7 70
8. K-Vantaa 49 18 6 3 22 143 150 -7 69
9. HeKi 49 18 5 5 21 143 168 -25 69
10. Jokipojat 49 16 3 8 22 146 173 -27 62
11. Hokki 49 15 5 5 24 136 155 -19 60
12. TuTo 49 13 0 5 31 137 185 -48 44

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Tous les matchs se jouent au meilleur des 5 rencontres à l'exception du match pour la troisième place qui se joue en une seule rencontre.

Quarts de finale Demi-finales Finale
             
 Jukurit  3
 K-Vantaa  0  
 Jukurit  3
 
   D Team  0  
 SaPKo  1
 D Team  3  
 Jukurit  2
 
   Sport  3
 Kookoo  3
 
 K-Laser  0  
 Kookoo  1
  Troisième place
   Sport  3  
 Sport  3  
 Leki  0    KooKoo  0
 D Team  1

Barrage de relégation[modifier | modifier le code]

Hokki - TuTo 2:3

Groupe d'accession à la Mestis[modifier | modifier le code]

Équipe PJ V VP DP D BP BC +/- Pts
1. Hokki 6 4 1 0 1 22 13 +9 14
2. RoKi 6 4 0 0 2 38 20 +18 12
3. Koo-Vee 6 2 0 0 4 20 33 -13 6
4. HCK 6 1 0 1 4 24 38 -14 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Classement des meilleurs pointeurs de la saison sur le site officiel de la SM-liiga.
  2. (fi) Classement des gardiens de but en fonction de leur pourcentage d'arrêt sur le site officiel de la SM-liiga.

Voir aussi[modifier | modifier le code]