Château de Grangent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grangent.
Château de Grangent
Image illustrative de l'article Château de Grangent
Type Château fort
Début construction XIIe siècle
Fin construction XVIe siècle
Propriétaire actuel Département
Destination actuelle vestiges
Protection Inscrit MH le 24 octobre 1945[1]
Coordonnées 45° 27′ 53″ N 4° 15′ 14″ E / 45.46484, 4.25391445° 27′ 53″ Nord 4° 15′ 14″ Est / 45.46484, 4.253914  
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Commune Saint-Just-Saint-Rambert

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Grangent

Le château de Grangent se trouve sur une petite île dans le lac de Grangent, surplombé par le château d'Essalois ; il se situe au sud du territoire de la commune de Saint-Just-Saint-Rambert (Loire).

Lorsqu'il fut construit, vers l'an 800, l'île était en fait un promontoire qui s'élevait à une cinquantaine de mètres au-dessus du fleuve, une situation radicalement bouleversée par la construction du barrage de Grangent. Pendant le Moyen Âge et plus tard, il subit la destruction, la reconstruction, et plusieurs restaurations.

La permutation de 1173 entre le comte de Forez et l'Eglise de Lyon indique que quiconque aura le château de Grangent devra hommage lige et fidélité au comte [2].

Il a été inscrit à l'inventaire supplémentaire des monument historique le 24 octobre 1945 pour la cheminée Sarrasine de la tour, par la suite tout le site constitué de la tour et de ses abords a été inscrit le 12 mars 1946[1].

Le château est aujourd'hui une propriété privée.

Le château a également fait une apparition dans le film Charlie et ses drôles de dames.[réf. nécessaire], ainsi que dans Les Ballets écarlates.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Notice no PA00117638 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. "Mais quiconque aura le château de Saint-Priest, ou de Rochetaillée, ou le Château-Roche, ou de Fougerolles, ou de Grangent, doit hommage lige & fidélité au Comte". Bulle du Pape Alexandre III confirmant la permutation de 1173-1174. http://museedudiocesedelyon.com/MUSEEduDIOCESEdeLYONlettrepapepermutation1174.htm

Sources[modifier | modifier le code]

  • Panneau d'information situé sur le site.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :