Catherine Asaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Catherine Asaro

Description de cette image, également commentée ci-après

Catherine Asaro en 2009

Activités Romancière, nouvelliste
Naissance (58 ans)
Oakland, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Science-fiction, fantasy
Distinctions Prix Nebula

Œuvres principales

Catherine Asaro est une romancière américaine qui pratique la science-fiction, la fantasy et le thriller. Elle a obtenu le prix Nebula du meilleur roman en 2001 pour Quantum Rose ainsi que le prix Nebula du meilleur roman court en 2008 pour The Spacetime Pool.

Biographie[modifier | modifier le code]

Catherine Asaro est née le à Oakland (Californie) et a grandi à El Cerrito dans le même État. Elle est la fille de Frank Asaro, découvreur de l'anomalie de l'iridium qui a conduit une équipe formée de Luis et Walter Alvarez, et de Frank Asaro et Helen Michel à l'explication extraterrestre de l'extinction Crétacé-Tertiaire.

Elle a obtenu un BSc en chimie « avec mention d'excellence » à UCLA et étudié à l'université Harvard, y recevant un master en physique et un doctorat en chimie physique.

Catherine Asaro a longtemps étudié et pratiqué la danse, classique et de jazz, même si la science l'a finalement emporté. Étudiante à Harvard, elle était encore danseuse étoile et chorégraphe pour des troupes de l'université.

Catherine Asaro a fait de la recherche entre autres à l'université de Toronto, à l'Institut Max-Planck d'astrophysique en Allemagne et au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics. Elle se consacre à l'écriture depuis 1990.

En dehors de son travail d'écriture, elle enseigne les mathématiques, la physique et la chimie. Elle est l'animatrice d'un « club de maths » pour enfants de tous âges. Elle a participé avec le groupe Point Valid au CD Diamond Star qui sert de « bande sonore » à son roman du même nom (2009), treizième volume de la saga de l'Empire skolien.

Elle est mariée à John Kendall Cannizzo, astrophysicien à la NASA. Leur fille, pour la danse et les mathématiques, suit les traces de sa mère.

De la science-fiction sur les mathématiques[modifier | modifier le code]

Les concepts mathématiques exploités sont souvent complexes.

Le voyage dans le temps utilisé dans l'Empire skolien vient d'un article d'Asaro sur les variables complexes et la relativité paru dans l'American Journal of Physics (en)[1],[2].

Le roman Spherical Harmonic imagine un univers basé sur l'espace de Hilbert décrit par les fonctions propres d'harmonique sphérique qui forment une solution de l'équation de Laplace ; une partie du livre emprunte la forme des ondes sinusoïdales qu'on trouve en harmonique sphérique[3].

Quantum Rose est une allégorie de la théorie quantique de la diffusion (« quantum scattering theory ») dédiée aux conseillers qu'elle a eus pour sa thèse de doctorat[4].

Le roman court Aurora in Four Voices met en jeu des sujets allant des séries de Fourier à des problèmes d'intégration en calcul différentiel et intégral discutés dans le forum Mathematical Fiction[5].

À la fin de Spherical Harmonic, de Quantum Rose et de The Moon's Shadow, Asaro explique les concepts mathématiques utilisés.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cette liste ne comprend que les traductions françaises.

Saga de l'Empire skolien[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Saga de l'Empire skolien.
  1. Point d'inversion, Mnémos, 2003 ((en) Primary Inversion, 1995)
  2. Radiance, Mnémos, 2004 ((en) The Radiant Seas, 1999)
  3. Quantum Rose, Mnémos, 2004 ((en) The Quantum Rose, 2000)
  4. Soleil ascendant, Mnémos, 2005 ((en) Ascendant Sun, 2000)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • « Ave de paso », dans Tracés du vertige : (Anthologie) [« Ave de paso »], Flammarion,‎ 2004 (1re éd. 2001)
  • « La Magicienne », dans La Légende des Royaumes [« Moonglood »], Harlequin, coll. « Luna »,‎ 2006 (1re éd. 2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Complex Speeds and Special Relativity » dans Am. J. Phys, 64 (4), avril 1996, p. 421
  2. Article de Physics Central
  3. Exemples de poèmes sinusoïdaux
  4. Transcription d'une entrevue audio à The Hachiko
  5. Mathematical Fiction

Liens externes[modifier | modifier le code]