Catastrophe de Baia Mare (2000)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 40′ 00″ N 23° 35′ 01″ E / 47.66667, 23.58361 ()

La catastrophe de 2000 de Baia Mare, en Roumanie, qualifiée de pire désastre écologique en Europe de l'Est depuis Tchernobyl [1], a été un accident minier consistant en le déversement de cyanure dans le bassin hydrographique du Someș et de la Tisza suite à la rupture d'un barrage qui contenait des eaux contaminées. L'accident s'est produit aux alentours de Baia Mare à la suite des activités industrielles de la société Aurul, une coentreprise avec participation australienne (par Esmeralda Exploration) et roumaine (par une société du gouvernement roumain) spécialisée dans l'exploitation aurifère.

Le cyanure déversé (estimé à 100 000 tonnes) et les métaux lourds ont pollué surtout la Tisza et le Danube (jusqu'à Belgrade), tuant sur le champ de grandes quantités de poissons en Hongrie et en ex-Yougoslavie (80 % des ressources halieutiques de la Tisza du côté serbe), et ont contaminé l'eau potable de 2,5 millions de Hongrois [1]. Plus de 100 tonnes de poisson mort avaient été trouvées en février 2000 dans la Tisza[2]. 19 espèces protégées ont été éradiquées dans ce fleuve[2]. La présence de cyanure s'élevait à cette date, dans certains endroits du Danube, à 20 à 50 fois la concentration « tolérable » [2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "Death of a river", BBC, 15 février 2000
  2. a, b et c Hungary appeals for ecological help, BBC, 15 février 2000