Carl Gustaf Tessin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait du comte de Tessin

Le comte Carl Gustaf Tessin, en français Charles-Gustave de Tessin (1695-1770) est un aristocrate et homme politique suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Stockholm, il est le fils de Nicodème Tessin le Jeune, grand maréchal de la cour et architecte renommé. Il fut sur-intendant des bâtiments et jardins du roi de Suède et maréchal à l'assemblée des États du Royaume en 1738. Il se montra zélé champion du Parti des chapeaux et présida l'assemblée de la noblesse à la diète de 1738. Il conseilla l'alliance française et alla lui-même conclure un traité à Versailles (1742) et vécut à la cour de Louis XV de 1739 à 1742. Il finit par être président de la chancellerie et gouverneur du prince royal (devenu ensuite Gustave III). Le comte de Tessin et son épouse donnaient le ton à la cour raffinée de Drottningholm auprès de la princesse royale Louise-Ulrique, devenue reine en 1751.

Cependant, las d'avoir à lutter contre les partis, battu froid par le roi et surtout par la reine Louise-Ulrique, dont il avait été proche, il quitta les affaires en 1761, pour aller vivre dans sa terre d'Åkerö, où il mourut.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Charles Gustave, comte de Tessin » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)