Riddarhuset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La face sud de la maison de la noblesse, on y distingue la devise : CLARIS MAIORUM EXEMPLIS.
La maison de la noblesse en 1885
La face nord

Riddarhuset (en français : la « maison de la noblesse »), est l'assemblée de la noblesse suédoise. Entre le XVIIe et le XIXe siècle, elle a été une chambre des États généraux du royaume (le Ståndsriksdagen), équivalent de la Chambre des Lords britannique.

Après le remplacement en 1866 des États généraux du royaume par le Riksdag, la maison de la noblesse est devenue un organe officieux de représentation de la noblesse suédoise, contrôlé par le gouvernement. Depuis 2003 elle est une institution privée qui œuvre en faveur des intérêts de la noblesse.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

La maison de la noblesse est aussi le nom du bâtiment entretenu par l'assemblée, et situé dans la vieille ville de Stockholm (Gamla Stan). Elle a été construite de 1641 à 1672 par quatre architectes différents : Simon de la Vallée de 1641 à 1642, Heinrich Wilhelm de 1645 à 1652, Joost Vingboons de 1653 à 1656 et Jean de la Vallée de 1656 à 1672. Les deux ailes du bâtiment ont été ajoutées en 1870.

Sur sa face sud se trouve une statue de Gustav Vasa, alors qu'au nord s'étend un parc dans lequel on remarque une statue d'Axel Oxenstierna.

La noblesse suédoise en chiffres[modifier | modifier le code]

En 2006, la noblesse suédoise était composée de 26 800 personnes membres de 698 familles subsistantes, dont :

  • 49 familles comtales,
  • 136 familles baronnes,
  • 513 non titrées[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]