Burkholderia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Burkholderia (auparavant faisant partie du genre Pseudomonas) regroupe un ensemble de bactéries qui colonisent une très large variété de niches écologiques, c'est virtuellement un genre ubiquiste. Ce sont des bactéries à coloration Gram négatives, mobiles, aérobies obligatoires formant des bâtonnets, et qui sont pour certaines espèces pathogènes pour l'homme, les animaux et les plantes. Néanmoins le genre comporte également des espèces importantes pour l'écologie de l'environnement.

En particulier Burkholderia xenovorans (auparavant nommée Pseudomonas cepacia, puis Burkholderia cepacia et Burkholderia fungorum) est étudiée pour ses aptitudes de dégradation des liaisons organochlorées des pesticides et du polychlorobiphényle (PCB).

Ainsi certaines espèces de Burkholderia sont étudiées pour leurs capacités à réhabiliter le sol des friches industrielles chimiques, tandis que d'autres espèces du même genre présentent un intérêt dans les cultures pour leurs rôles au niveau de la rizhosphère. De par leurs résistances aux antibiotiques et les taux de mortalité qu'elles engendrent, les espèces (Burkholderia mallei et Burkholderia pseudomallei) peuvent être classées parmi les armes biologiques potentielles.

Nom[modifier | modifier le code]

Le nom de genre a été proposé 1992 (avec Errata 1993) par Eiko Yabuuchi et collègues d'après le nom du phytopathologue Walter H. Burkholder, qui, au milieu du XXe siècle à l'université Cornell, étudia et décrit de nombreuses bactéries phytopathogènes.

Espèces[modifier | modifier le code]

Les espèces membres du genre Burkholderia :

Les espèces suivantes sont connues pour leurs pathogènicités vis-à-vis de l'homme et ou d'autres animaux :

Liens externes[modifier | modifier le code]