Brumes (film, 2003)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brumes.

Brumes (titre original : Brumas), est un film portugais de long-métrage réalisé par Ricardo Costa, sorti en 2003.

C’est une autobiographie, un voyage en enfance. Tourné sans soutiens de l’état (situation rare dans de panorama de la production des films portugais), il est un film d’art et essai. La simplicité formelle, associée à une narrative non-conventionnelle [1] du temps et de la condition humaine sont typiques chez les films de Costa. Pour lui, la narrative implique obligatoirement la mise en scène et c’est pourquoi le documentaire (la vie réelle) devient fiction. Cette tendance est entièrement assumé dans Brumas, la troisième docufiction de Ricardo Costa, après Mauvais Temps, (Mau Tempo, Marés e Mudança - en: Changing Tides) (1976) et Le Pain et le Vin (O Pão e o Vinho en: Bread and Wine) (1981).

Le film sort à la 60e Mostra de Venise (Nouveaux Territoires) en 2003. Il est distribué en salle au Portugal le 16 novembre 2006 et à New York au cinema QUAD le 23 mars 2011. C’est le premier film d’une trilogie autobiographique de docufictions, suivi par Dérives (Derivas), film de 2013.


Synopsis[modifier | modifier le code]

Le héros retrouve Maria José. Cinquante ans se sont écoulés. Elle était alors une jeune servante chez ses parents, qui lui racontait des histoires invraisemblables. Il avait six ans, elle devait en avoir dix-huit. La jeune-fille est devenue vieille, grand-mère, arrière-grand-mère. Rides profondes, l’océan dans l’âme, elle vit à Peniche, petite ville de pêcheurs, dans un quartier fait de minuscules maisons blanchies à la chaux, plantées au sommet de la falaise, qu’on appelle «Les Fenêtres de la Mer».

Cette fois-ci, elle raconte une autre histoire, répète les gestes ancestraux de ceux qui vivent pour donner la vie, pour illuminer les rêves de l’enfance. La caméra parcourt ces chemins, recule, avance, révèle des situations dont on parle beaucoup, ici ou ailleurs, comme ceux du 11 septembre de cette année-là.

Les gosses qui entourent la vieille dame, parlent aussi de ces choses-là, mais à leur façon. Il leur sufit d’un couteau. Une scie, un manche à balai, des roseaux, des bouées des filets à sardines, un tour de magie complètent leur récit. L’Atlantique, incertain, gronde dans la splendeur des brumes. Le temps. (Voir fiche du producteur [2])

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Ricardo Costa (réalisation, image, son, montage)
  • Assistant de réalisation : Maria José Silva
  • Assistant d'image : Maria José Silva, Lígia Pereira, António A.B.C. Marques, António Maurício, Ricardo M. Costa
  • Superviseur d'image : Vítor Estêvão
  • Montage : João Brandão
  • Montage son : Ricardo Sequeira
  • Misage son : Jean-Paul Loublier
  • Musique : Manu Chao et Nuno Rebelo au cours de danse du Museu Municipal de Peniche sous la direction de Marta Lapa.
  • Pays d'origine : Drapeau du Portugal Portugal
  • Production :
  • Dates de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Ricardo – le héros (le protagoniste)
  • Maria José – la grand-mère
  • Rudolfo – son petit-fils
  • David – son petit petit-fils
  • Beta – sa fille
  • Isabel – sa fille
  • Henrique – son fils
  • Paulo – son fils
  • Maria Velha – son amie
  • Maria Joaquina – son amie
  • Maria Bernardina – son amie
  • Dias Lourenço – l’ancien prisonnier
  • Isaura – l'amie du protagoniste
  • Luis C. Peixoto – l’ancien photographe
  • Silvina Nascimento – la malabariste
  • Lígia Pereira – l'ingénier de son
  • Les habitants et les gosses du Bairro das Janelas do Mar
  • Escola nº 1 de Peniche
  • Associação Juvenil de Peniche

Tournage[modifier | modifier le code]

Ce film fut tourné en Août / Septembre 2001 au quartier Bairro das Janelas do Mar (Peniche, Portugal) et fini en Août 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ricardo Costa et les images qui coullent » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-08-16 – article de José de Matos-Cruz
  2. Fiche du producteur

Liens externes[modifier | modifier le code]

Textes[modifier | modifier le code]

Revue de presse[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]