Billard américain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le billard américain est un format de billard qui se joue sur une table à 6 trous de 2,54 m sur 1,27 m et 76 cm de haut (appelé dans le monde anglo-saxon 9ft, c.-à-d. 9 pieds).

Billes

Il est utilisé avec 16 billes :

  • une blanche dite bille de choc, bille de tir, ou simplement blanche ;
  • 15 billes numérotées de 1 à 15 :
    • les billes 1 à 7 sont colorées entièrement (et sont dites communément « basses », « pleines » ou « petites »)
    • la bille 8 est colorée entièrement en noir,
    • les billes 9 à 15 présentent seulement une petite bande de couleur (dites « hautes », « barrées », « cerclées », « striées » ou « rayées »)

Il existe plusieurs jeux différents, qui obéissent tous à certaines règles communes au billard américain.

Règles communes[modifier | modifier le code]

Au début de la partie, la bille blanche est placée dans le quart supérieur de la table (au gré du joueur qui a la main), et les billes restantes sont disposées en paquet (losange ou triangle), la bille de tête étant placée sur la mire inférieure (voir billard).

Le premier joueur qui joue casse le paquet.

Fautes

  • Après une faute,c'est au tour de l'adversaire de jouer.
  • Cas de fautes
  1. La bille blanche doit toucher au moins une autre bille.
  2. Après ce premier impact avec la blanche, au moins une bille doit toucher une bande (sauf si une bille est empochée).
  3. La bille annoncée par le joueur entre dans un trou différent de celui annoncé (ceci n'est pas une faute à proprement parler mais la main est passée à l'adversaire).
  4. La bille blanche est empochée.
  5. Une bille est éjectée de la table.
  6. Un joueur touche une bille avec autre chose que le procédé de sa queue (voir billard), ou touche une bille alors que ce n'est pas son tour de jouer. Dans ce cas, c'est à l'adversaire de choisir si la table est remise dans l'état précédant la faute ou non.
  7. Double contact : un joueur frappe deux fois la bille blanche. Ceci arrive souvent lorsque cette dernière est très proche de la bille visée.
  8. Un joueur joue sans que son corps soit en contact avec le sol.
  9. Un joueur empochant la bille noire sans annoncer quel trou, même s'il est évident, perd la partie.
  10. Il est interdit de souffler sur une ou plusieurs billes.

Cas particuliers

  • Si, alors qu'un joueur doit jouer, la bille blanche est en contact avec une autre bille, et que cette dernière est une bille jouable par le joueur (c'est une de celles qu'il doit viser), une règle particulière s'applique : le joueur n'a pas le droit de faire bouger cette bille lorsqu'il frappe la blanche (cela est considéré comme un double contact), mais en contrepartie ce contact est considéré comme le premier impact du joueur. Il n'a donc pas besoin de toucher une autre bille et peut alors viser une bille qu'il n'avait pas le droit de jouer autrement. Ceci ne le dispense néanmoins pas de toucher une bande.

Le jeu de la 8[modifier | modifier le code]

C'est ce jeu que la plupart des amateurs pratiquent. Il se joue avec les 15 billes et les règles sont assez similaires de celles du billard anglais. C'est un jeu qui se joue à l'annonce, la poche dans laquelle on souhaite empocher la bille doit-être désignée (un empochage évident n'a pas besoin d'être annoncé donc on compte sur le fairplay et la bonne foi de son adversaire)

But : Chaque joueur se voit attribuer un groupe de sept billes (soit les numéros 1 à 7 ou « pleines », soit 9 à 15 ou « cerclées »). Le vainqueur est le premier à empocher toutes les billes de son groupe, suivies de la numéro 8 (noire). La partie se joue en plusieurs manches (racks) dont le nombre est préalablement défini.

Règles

  • Paquet : Le paquet se présente sous la forme d'un triangle équilatéral de 15 billes. La noire est placée au centre de ce triangle et les deux billes des extrémités droite et gauche doivent appartenir à des groupes différents. Une fois toutes vos billes empochées, vous pouvez toucher toutes les billes restantes en essayant de mettre la noire.
  • Casse
    1. À la casse, le joueur n'a pas besoin d'annoncer une bille à empocher. Néanmoins, s'il en empoche une ou plusieurs, il garde la main.
    2. La casse est valide si au moins quatre billes (autres que la blanche) touchent une bande ou si au moins une bille est empochée. Sinon l'adversaire peut choisir d'accepter la table, casser à nouveau lui-même ou demander à son adversaire de recasser.
  • Choix du groupe : le premier joueur qui empoche une bille en l'ayant annoncée et sans commettre de faute se voit attribuer le groupe de cette bille. Son adversaire se voit attribuer l'autre groupe.
  • Cas de faute :
  1. Si on ne touche pas une bille de son groupe en premier.
  2. Si un joueur empoche la blanche, son adversaire placera celle-ci sur la ligne ou derrière celle-ci sans jouer derrière.
  • Bille noire :
  1. La partie est perdue si la bille noire rentre avant que le joueur ait rentré toutes les billes de sa série (cette règle n'est pas valable lors de la casse).
  2. Si la noire est empochée à la casse, le joueur ayant cassé a le choix de refaire un break ou d'accepter la table en remettant la noire à la place de la bille de tête (si ce n'est pas possible on la place au plus près de la bille de tête sur la ligne axiale de la table en arrière du triangle).
  3. Si la noire est empochée et qu'une faute est commise lors du même tir, le joueur perd la partie.

Le jeu de la 9[modifier | modifier le code]

Les 8 billes pleines + la 9 sont disposées en losange, la 1 en tête et la 9 au milieu. Le but du jeu est d'empocher les billes dans l'ordre croissant (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et enfin la 9). Tant qu'un joueur empoche une bille, il continue de jouer.

Le gagnant est simplement celui qui empoche la 9. La règle principale dit qu'il faut toucher d'abord la bille sur le tapis dont le numéro est le plus faible (ce qui explique la 1 en tête lors de la casse), mais n'importe quelle bille empochée donne le droit de rejouer.

Exemple : la bille la plus basse sur le tapis est la 3, le joueur touche la 3, qui elle-même touche la 6 qui rentre, ce même joueur rejoue et vise alors à nouveau la 3.

Sur ce principe, si le joueur empoche la 9 dès le coup de casse, il gagne instantanément la partie et les billes sont replacées en losange. Le gagnant de la partie précédente casse pour la suivante.

Parmi des célèbres joueurs, on peut citer Earl Strickland, Efren Reyes, Mika Immonen, Fransisco Bustamente, Nick Varner, Michael Sigel, Steve Mizerak. Ce dernier apparaît dans le film de Martin Scorsese intitulé La Couleur de l'argent dont le film montre souvent des parties de billard américain.

La 9 continue[modifier | modifier le code]

Cette variante du jeu de la 9 donne plus de piment au jeu et récompense davantage la régularité à l'occasion. En effet, ce jeu se compte en points (50 ou 100 généralement) et se joue en manches (une manche s'achève quand la bille 9 est empochée dans les bonnes conditions). Comme dans la règle de la 9, il faut toujours toucher en premier la bille la plus petite sur la table. De plus, le fait d'empocher la bille 9 avec la plus petite valeur sur la table octroie un bonus conséquent au total des points.

Ainsi, en respectant cette règle, les points se calculent de la manière suivante.

Les coups gagnants :

  • poche directe = 1 pt (vous touchez la bille dont la valeur est la plus basse et vous l'empochez dans le même coup) ;
  • poche avec touche = 2 pts (vous empochez une bille de n'importe quelle valeur hormis la 9, après avoir touché la bille dont la valeur est la plus basse) ;
  • la 9 empochée dans les bonnes conditions = ***spécial*** (la manche s'arrête et le joueur qui a empoché la 9, commence la manche suivante) ;
  • la 9 empochée par la :
  1. = 20 pts,
  2. = 16 pts,
  3. = 14 pts,
  4. = 12 pts,
  5. = 10 pts,
  6. = 8 pts,
  7. = 6 pts,
  8. = 2 pts.

Fautes (toute faute commise vous fait passer votre tour à l'adversaire) :

  • aucune bille touchée = -1 pt ;
  • la bille touchée en premier n'est pas la plus basse = -1 pt ;
  • empocher une bille dans les mauvaises conditions = -1 pt (et on replace la bille sur la table au niveau du losange) ;
  • bille blanche empochée = -2 pts ;
  • sortie de table (bille blanche) = -2 pts ;
  • 3 fautes consécutives = 10 pts pour les adversaires (la manche s'arrête et le joueur, qui suit celui qui a fait les 3 fautes, commence la manche suivante).

Attention ! Les points se cumulent dans un même coup et il est impossible d'avoir un score négatif.

Exemples

  • Vous touchez la 3 (c'est la plus basse sur la table) et vous empochez la 3 et la 7 (poche directe + poche avec touche = 1 + 2 = 3 pts).
  • Vous touchez la 6 (mais ce n'est pas la plus basse) et vous empochez la bille blanche également (-1 et -2 → -3 pts).
  • Vous touchez la 3 (c'est la plus basse sur la table) et vous empochez la 3 et la bille blanche également (1 - 2 → -1 pt).
  • Vous perdez 2 pts dans un coup alors que votre score est de 1. Donc celui-ci tombe à 0.

Le vainqueur de la partie est le joueur qui, à la fin d'une manche (après que la 9 est empochée), a 50 (ou 100) ou plus (avec le plus grand total vis-à-vis de ses adversaires). En cas d'égalité, c'est celui qui a le plus de manches gagnantes à son actif.

Remarque : si la difficulté est insurmontable pour certains joueurs, vous pouvez arrêter la partie en un certain nombre de manches prédéfinies. Et celui qui a le plus grand total de points gagne.

Le jeu de la 10[modifier | modifier le code]

  • But : Empocher la bille n°10. Pour cela, le joueur doit toujours toucher en premier avec la blanche la bille avec le plus petit numéro. Cependant, les billes ne doivent pas être empochées obligatoirement par ordre numérique.
  • Placement initial des billes : Les billes sont disposées sur la table à l’aide d’un triangle équilatéral. La bille n°1 se trouve en tête du triangle sur le « point de replacement » (appelée aussi « mire » et la bille n°10 au centre. Toutes les autres billes sont placées aléatoirement.
  • Casse: Le joueur place la blanche derrière la ligne de départ, où bon lui semble. La casse est valable lorsque :
    • la bille n°1 est touchée en premier
    • au moins quatre billes de but sont envoyées au contact d’une ou plusieurs bandes

Si la 10 est empochée lors d’une casse valide et que le joueur a annoncé son empochage, le joueur remporte la partie. Si une faute est commise à la casse et que la 10 est empochée celle-ci est replacée sur le point de replacement.

  • Cas de faute :
    • Si la blanche est empochée ou éjectée de la table. Dans ce cas, si la bille n°10 est empochée, celle-ci est repositionnée sur le point de replacement, ou au plus près en descendant si ce point est occupé par une autre bille
    • Si une bille de but est éjectée de la table. La bille de but n’est plus remise en jeu, à l’exception de la 10 qui est remise sur le point de replacement

Après une faute, l’adversaire a bille en main sur toute la table, il peut placer la blanche où il le désire. Il n’est pas possible pour le joueur qui a la main de jouer un « Push Out ».

  • Push Out

Immédiatement après une casse valide, le joueur peut jouer un « Push Out ». Lors d’un Push Out, tous les coups sont autorisés sauf rentrer la blanche. Cette dernière n’a donc pas à toucher la bille de but portant le plus petit numéro ni même à toucher une quelconque bille ou bande. Toutes les autres règles s’appliquent. Le joueur doit annoncer le Push Out avant l’exécution de son coup, sinon celui-ci sera considéré comme normal. Toute bille de but, exceptée la 10, empochée lors d’un Push Out reste empochée. La 10 est replacée sur le point de Replacement si elle est empochée. Après un « Push Out » valide, la reprise du joueur s’achève. L’adversaire peut alors accepter la table et jouer ou demander à l'auteur du « push-out » de rejouer.

Déroulement du jeu : Après la casse et éventuellement le Push Out, la bille portant le plus petit numéro doit être la première à entrer en contact avec la blanche. Si le joueur empoche régulièrement une bille, sa reprise (= son tour) se poursuit. La bille n°10 est replacée sur le point de replacement si elle est empochée suite à un coup non valide ou si elle est éjectée. Les autres billes éjectées ou irrégulièrement empochées ne sont pas remises en jeu.

Chaque fois qu’un joueur tente d’empocher une bille, il doit annoncer son coup : la bille jouée et la poche choisie si elles ne sont pas évidentes. Les détails du coup, comme les bandes touchées ou les autres billes carambolées ou empochées ne sont pas nécessaires. Lorsqu’une bille est « gelée » contre la bille blanche, c’est-à-dire collée à elle, on peut la jouer. Par contre, lorsque la blanche n’est pas collée à l’autre bille, mais très proche, le joueur peut pousser la blanche à condition qu’il respecte un certain angle de choc :Jouer dans la direction opposée d’une bille gelée contre la blanche est considéré comme une faute si la blanche ne touche pas d’autres billes avec les spécifications d’un coup normal.

Les « Jumps » ou coups sautés sont autorisés en faisant usage d’une queue. Toute fausse queue lors d’une tentative de « Jump » est considérée comme une faute. Il n’y a pas faute quand :

  • une bille de tir saute par-dessus une ou plusieurs billes de but après avoir touché une bande:
  • une bille de but saute par-dessus une autre bille de but
  • la bille de tir ou une bille de but touche le cadre en bois du billard avant de retomber sur le tapis

Lorsqu’une bille empochée ressort de la poche elle n’est pas considérée comme empochée et la main passe. Si la blanche entre en contact avec une bille déjà empochée (lorsque la poche est pleine de billes), il y a faute. Si le joueur empoche la bille portant le plus petit numéro sans l’annoncer, la main passe et son adversaire a le choix de jouer le coup suivant ou de redonner la main au joueur précédent. Le même joueur continue à jouer aussi longtemps qu’il empoche régulièrement une bille. Si cela n’est pas le cas ou s’il commet une faute, sa reprise s’achève et la main passe à son adversaire. La partie ou la manche est gagnée par le joueur qui empoche la bille numérotée « 10 » de façon régulière.

Le 14/1 continu[modifier | modifier le code]

But : Atteindre un nombre de points déterminé à l'avance, la distance, ou à défaut battre le score de son adversaire au terme du maximum de reprises autorisées.

Règles :

  1. Les 15 billes sont utilisées.
  2. Chaque bille a la même valeur, soit 1 point.
  3. On peut empocher n'importe quelle bille, à condition de l'annoncer, ainsi que la poche (le trou), et ce même à la casse ; toute bille rentrée en plus lors d'un coup valable comptabilise un autre point. Si la bille annoncée tombe dans une autre poche que prévu, ou si d'autre billes sont rentrées mais pas celle annoncée, il n'y a pas faute, mais les billes en question doivent être remises en jeu.
  4. À chaque empochage un point est gagné, et le joueur continue tant qu'il empoche les billes annoncées et ne commet pas de faute.
  5. La partie se déroule sur une distance prédéfinie.
  6. Lorsqu'il ne reste plus qu'une bille numérotée sur le tapis et que la distance n'est toujours pas atteinte, les 14 autres sont replacées en triangle à leur point de départ.
  7. Il y a faute si la blanche est empochée, si une bille est éjectée ou si aucune bande n'est touchée après l'impact. À la casse, la blanche et deux autres billes doivent toucher les bandes pour que le coup soit valide. Une faute fait perdre un point, une faute à la casse deux points. Toute bille empochée durant le tir où la faute a été commise ne rapporte pas de point et est replacée sur le tapis. Lorsqu'un joueur commet trois fautes consécutives, il est pénalisé de 15 points et les billes sont remises en position de départ, l'adversaire bénéficiant alors du choix de casser ou non.

Déroulement du jeu : Comme il est obligatoire d'annoncer les billes même à la casse, une partie de 14/1 commence traditionnellement par un coup de défense similaire à celui du snooker : la blanche est envoyée choquer la pointe droite ou gauche du triangle, libérant ainsi au minimum les billes, puis va toucher deux (souvent trois) bandes et revient vers son point de départ, au plus près de la bande du haut pour ne pas laisser de coup aisé à l'adversaire. Lorsqu'il ne reste plus qu'une bille sur la table, celle-ci et la blanche restent à leur place (sauf cas spécial). Les 14 autres billes sont replacées en triangle, la bille de tête manquante. Le joueur doit alors chercher à empocher la bille libre tout en envoyant la blanche dans le triangle pour libérer les billes et continuer sur sa lancée, ou effectuer un coup de défense.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]