Bibhutibhushan Bandopadhyay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manik Bandopadhyay.

Bibhutibhushan Bandopadhyay

alt=Description de l'image Bibhutibhushan Bandopadhyay.jpg.
Autres noms Bibhouti Bhousan Banerji
Activités écrivain
Naissance 12 septembre 1894
Décès 1er novembre 1950
Langue d'écriture bengali
Genres roman, nouvelle

Œuvres principales

La Complainte du sentier

Bibhutibhushan Bandopadhyay (Bengalî : িবভূিতভূষণ বন্দ্যোপাধ্যায়) ou Bibhouti Bhousan Banerji (parfois orthographié Banerjee), est un romancier et écrivain bengali né le 12 septembre 1894 et mort le 1er novembre 1950. Son roman autobiographique La Complainte du sentier (Pather Panchali) est son œuvre la plus connue. Elle a été adaptée au cinéma par Satyajit Ray, ainsi que la suite L'Invaincu (Aparajito), dans la trilogie d'Apu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibhutibhushan naît le 12 september 1894 dans la maison de son oncle maternel, au village de Ghoshpara-Muratipur, dans le district des 24 Parganas du Bengale (désormais au Bengale-Occidental en Inde). Son père, Mahananda Bandyopadhyay, était un spécialiste du sanskrit et un kathakara, conteur-danseur professionnel.

L'enfance de Bibhutibhushan se déroule dans une pauvreté extrême. Néanmoins, il trouve le moyen d'achever son premier cycle d'étudiant en histoire, même s'il n'a pas les moyens de s'inscrire en deuxième cycle à l'Université de Calcutta. La charge de l'entretien de sa famille pèse lourdement sur ses épaules. Il s'est marié depuis, mais son épouse, Gouri Devi, meurt en couches après un an à peine de vie commune. Le thème tragique de la mort et de la solitude est un élément récurrent des premières œuvres de Bibhutibhushan.

Avant de devenir écrivain, Bibhutibhushan exerce des métiers variés pour subvenir à ses besoins. Il enseigne à l'école, devient secrétaire, administre un domaine. Enfin, il publie en 1921 sa première nouvelle, Upekshita, dans Probashi, un des principaux magazines littéraires du Bengale de l'époque. Toutefois, il ne retiendra l'attention des critiques qu'à partir de 1928, avec la publication de son premier roman, La Complainte du sentier (Pather Panchali). Avec La Complainte du sentier Bibhutibhushan accède immédiatement au rang des grands noms de la littérature bengalie.

Âgé de 46 ans, Bibhutibhushan épouse Rama Chattopadhayay, deux fois plus jeune que lui. En 1947, elle donne naissance à leur fils Taradas.

Bibhutibhushan est doté d'une robuste constitution et effectue de longues randonnées quotidiennes dans les bois. Il emmène en général son carnet avec lui et aime à écrire entouré par la nature sauvage.

Le 1er novembre 1950, Bibhutibhushan décède d'une crise cardiaque lors d'un séjour à Ghatshila. Il est alors âgé de 56 ans.

Critique[modifier | modifier le code]

On doit à Bibhutibhushan 16 romans et plus de 200 nouvelles. La Complainte du sentier (Pather Panchali) est considéré comme son chef-d'œuvre. Il fait partie du programme du certificat d'études secondaires en Inde pour les étudiants qui choisissent le bengalî.

Selon Humayun Azad, le roman La Complainte du sentier surpasse son adaptation cinématographique, ce qui n'est pas forcément une opinion répandue, car la trilogie d'Apu est considérée comme faisant partie des meilleurs films de l'histoire du cinéma. Toutefois, l'absence d'une bonne traduction de Pather Panchali pose un problème délicat aux lecteurs anglophones : la seule traduction disponible est une version tronquée du roman. Martin Seymour-Smith, dans son Guide to Modern World Literature publié en 1973, qualifie Bandopadhyay (il utilise la forme Banerji) de « peut-être le meilleur de tous les romanciers indiens modernes » et déclare « il n'y a probablement rien dans la littérature indienne du XXe siècle en prose ou en poésie, qui arrive au niveau de Pather Panchali »[1].

Les œuvres de Bibhutibhushan sont pour la plupart au sujet de la vie des ruraux du Bengale. Ses écrits s'animent de personnages de la campagne, à la fois vibrants et complètement ordinaires.

Bibhutibhusan est un extraordinaire créateur de littérature d'aventures pour les adolescents. Ses Chander Pahar, Hira Manik Jwale et Maraner Donka Baje sont des aventures mettant en scènes de jeunes héros bengalis qui visitent des lieux tels que la jungle africaine, les montagnes du Richtersveldt, le désert du Kalahari, les ruines d'antiques villes impériales hindoues dans les îles indochinoises, la Chine pendant la deuxième guerre sino-japonaise. Ses histoires tablent sur l'esprit aventureux des enfants et explorent aussi sa propre nature aventureuse, et son profond amour de la nature ainsi que des peuples, lieux et cultures du monde.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Complainte du sentier (Pather Panchali), traduit du bengali par France Bhattacharya, Gallimard, collection « Connaissance de l'Orient », Paris, 1969
  • L'Invaincu (Aparajito - suite de La Complainte du sentier)
  • Dans la forêt (Aranyak)
  • Chander Pahar
  • Heera Manik Jwale
  • Maraner Danka Baje
  • Adarsha Hindu Hotel
  • Ichhamati
  • Dristi Pradeep
  • Debjan
  • Bipiner Sangsar
  • Anubartan
  • Ashani Sanket
  • Kedar Raja
  • Dampati
  • Sundarbane Sat Batsar
  • Dui Bari
  • Mismider Kabach

Quelques recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • MeghaMallar
  • Mauriphool
  • Jatrabadol

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Guide to Modern World Literature, Martin Seymour-Smith (p. 712)