Bey Hamam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 38′ 09″ N 22° 56′ 43″ E / 40.6357, 22.9453

Plan du Bey Hamam
Le Bey Hamam vu de l'extérieur

Bey Hamam est un édifice de bains turcs connu aussi sous l'appellation Bains du Paradis, situé le long de la rue Egnatia à Thessalonique, à l'ouest de la Panagia Chalkéôn. Construit en 1444 par le sultan Murad II, c'est le premier bain ottoman de Thessalonique et le plus important encore existant en Grèce : à ce titre, il fait partie des rares vestiges de l'important passé ottoman de Thessalonique et de la Grèce en général.

C'est un bain double, avec deux parties séparées pour les hommes et les femmes. La partie réservée aux hommes est la plus spacieuse et la plus luxueuse, mais chacune suit le même plan tripartite — une succession de trois pièces, chambre froide, tiède et chaude. Une grande citerne rectangulaire flanque les bains sur le côté est et garantit leur alimentation en eau.

Les bains pour les hommes comprennent une grande salle froide, de forme octogonale, avec une galerie reposant sur des colonnes, des fenêtres à arcade, et une coupole au décor peint. Elle est suivie, au sud-est, par la chambre tiède, également octogonale, avec une coupole pourvue d'occuli et d'un riche décor peint de végétaux. Plus à l'est encore se trouve le complexe des chambres chaudes, ordonnées autour d'une grande salle cruciforme, au centre de laquelle la table de massage est toujours en place. Huit petites chambres chaudes et tièdes ouvrent sur cet espace et sont pourvues de bassins et de bancs de marbre.

Les bains restèrent en usage, sous le nom de Bains du Paradis, jusqu'en 1968, et furent remis au service archéologique grec en 1972. Après le séisme de 1978 qui frappa durement Thessalonique, ils furent restaurés, et ils sont utilisés aujourd'hui pour des événements culturels (expositions temporaires), tandis qu'une annexe à l'est est devenue la principale boutique du Fonds des Recettes archéologiques du Ministère de la culture.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monuments of Ottoman Period of Thessaloniki, Éphorie des Antiquités byzantine de Thessalonique, Ministère grec de la culture, Thessalonique (sans date)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :