Bernardino Drovetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernardino Drovetti
Égyptologue
Image illustrative de l'article Bernardino Drovetti
Naissance 4 janvier 1776
Barbania, Piémont
Royaume de Sardaigne Royaume de Sardaigne
Décès 9 mars 1852
Turin
Flag of Italy (1861-1946).svg Royaume de Sardaigne
Autres activités Consul de France en Égypte

Bernardino Drovetti (Barbania 4 janvier 1776 - Turin 1852) est un diplomate, aventurier et antiquaire italien, consul de France en Égypte. Pillard, aventurier sans scrupule ou défenseur acharné des trésors égyptiens, il est certainement un peu de tout.

Biographie[modifier | modifier le code]

À dix-huit ans, il rejoint l'armée de Bonaparte et se signale par sa fougue et son courage. En 1798, il fait partie de la Campagne d'Égypte comme simple soldat ; prenant part à de nombreux combats, à la campagne d'Italie, à Marengo, il est rapidement promu colonel.

Quand le gouvernement français envisage l'installation d'un consul permanent en Égypte, Talleyrand pense à lui. Dès les premiers mois après son retour sur le sol égyptien en 1802, il se constitue une collection d'antiquités de première valeur. À son arrivée en 1815, Henry Salt, consul du Royaume-Uni, devient vite l'adversaire de Drovetti dans la course aux antiquités égyptiennes, où tout est à trouver et où tous les moyens sont bons ; c'est la loi de la jungle. Chacun s'entoure de gens passionnés, Drovetti recrute le dessinateur Frédéric Cailliaud et le sculpteur Jean-Jacques Rifaud, tandis que Salt engage Giovanni Battista Belzoni.

Le 18 août 1828, il accueille Jean-François Champollion à Alexandrie, avant de regagner l'Italie, malade, où il s'éteindra en 1852.

Auparavant, il avait vendu une partie de sa collection en 1824 au prince de Piémont, Victor-Emmanuel (après que le roi Louis XVIII l'ai refusée nettement en 1818), pour le musée de Turin (dont le Canon royal de Turin), une autre au roi Charles X, pour le Louvre et le reste au roi de Prusse pour le musée de Berlin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M.L. Bierbrier, Who was who in Egyptology, Londres, 2012, p. 161-162.
  • L. Donatelli, Lettere e documenti di Bernardino Drovetti, Turin, 2011.
  • S. Guichard, Lettres de Bernardino Drovetti, consul de France à Alexandrie, 1803-1830, Paris, 2003.