Bassianae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Bassianae
Image illustrative de l'article Bassianae
Localisation
Pays Serbie Serbie
District Syrmie
Municipalité Ruma
Localité Donji Petrovci
Coordonnées 44° 58′ 15″ N 19° 58′ 44″ E / 44.97083239, 19.97898673 ()44° 58′ 15″ Nord 19° 58′ 44″ Est / 44.97083239, 19.97898673 ()  

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Bassianae
Bassianae
Époque Ier siècle

Bassianae (en serbe cyrillique : Басијана ; en serbe latin : Basijana) était la plus grande ville romaine de Syrmie après Sirmium. Ses vestiges se trouvent sur le territoire du hameau de Grad, près de Donji Petrovci, dans la municipalité de Ruma et dans la province de Voïvodine, en Serbie. En raison de son importance, Bassianae figure sur la liste des sites archéologiques d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Villes romaines en Voïvodine

Bassianae a été fondée au Ier siècle en tant que civitas autonome ; elle a obtenu le statut de municipium en 124 et son activité est attestée jusqu'au VIe siècle[1].

Site[modifier | modifier le code]

Des fouilles ont été effectuées sur le site en 1882 puis en 1935. Des vestiges de remparts et de tours ainsi que trois bâtiments ont été mis au jour, construits en pierres et briques, dotés d'un système de chauffage et de pavements de mosaïque, ainsi que de fresques murales et un système de tout-à-l'égout. Des céramiques et des objets en verre, des bijoux, des monnaies y ont été exhumés, ainsi que des pierres votives et des sculptures[1].

Castrum[modifier | modifier le code]

À proximité du site de la cité de Bassianae se trouvent également les ruines du castrum de Caput Bassiaenense, situées sur le territoire du hameau de Solnik, avec des vestiges de murailles, de maisons d'habitation et de tombes[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (sr) « Basijana », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 27 mars 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]