Barry Ryan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ryan.

Barry Ryan (né Barry Sapherson le 24 octobre 1948 à Leeds) est un chanteur pop britannique, ainsi qu'un photographe de renom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Marion Ryan (1931-1999), une chanteuse pop a succès dans les années 1950, et de Fred Sapherson, Barry et son frère jumeau Paul Ryan commencèrent à se produire comme chanteurs à l'âge de 15 ans. En 1965, ils signèrent un contrat d'enregistrement avec Decca et sortirent des singles comme Don't Bring Me Your Heartaches (1965), Have Pity on the Boy (1966) et Missy Missy (1966).

Quand il est apparu que le frère de Barry était au bord de la dépression nerveuse et n'était plus capable d'enregistrer à cause du stress lié au show business, les deux frères décidèrent d'une nouvelle répartition du travail : Paul serait celui qui composerait les chansons que Barry interprèterait en solo. Le plus grand succès ( 5 millions) du duo compositeur-chanteur, alors pour MGM Records, fut Eloise (1968), une chanson mélodramatique et très orchestrée (elle sera reprise la même année par Claude François). D'autres singles suivront comme Love Is Love (1968), The colour of my love (1969) repris par Dalida, The Hunt (1969), Magical Spiel (1970) et Kitsch (1970). Red Man (1971) est classée 2ème au hit parade en France pendant 16 semaines.

Love Is Love, écrit par Paul est sorti au Royaume-Uni en février 1969 ne fut pas un grand succès dans son propre pays[1]. Cependant avec les ventes en Allemagne, Autriche et Pays-Bas, Love is Love atteignit le million d'exemplaires vendus en août 1969, le second album pour Ryan à dépasser le million[1]. Une vingtaine de 45t ou 33t ont suivi, le dernier en 1990 Turn Away, le CD Hello Again est sorti en 2009 écrit et produit par Barry.

Barry Ryan fut aussi très populaire en Allemagne. Promu par Bravo, un magazine allemand pour les jeunes, B. Ryan enregistra plusieurs chansons en allemand, comme par exemple Die Zeit macht nur vor dem Teufel halt (Time Only Stops at The Devil)ainsi que So Lab uns Leben (Wont'you join me?) en 1974 en duo avec Paul

Il arrêta sa carrière au début des années 1978. Des rumeurs coururent qu'il avait eu un accident dans le studio d'enregistrement, souffrant de sévères brûlures au visage et qu'il ne pouvait plus apparaitre en public. Cependant, il fit un retour à la fin des années 1990 avec la sortie de deux CD reprenant des anciennes chansons de son frère et lui. Il participa aussi au Solid Silver 60s Tour au Royaume-Uni en 2003, chantant Eloise avec les Dakotas. Il participa à deux passages dans les Années Bonheur de Patrick Sébastien en 2007.

Barry Ryan est marié avec Christine Davison et a deux enfants Jack Davison (1995) et Sophia Davison (1996). Son frère Paul décéda en novembre 1992.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Joseph Murrells, The Book of Golden Discs, London, Barrie and Jenkins Ltd,‎ 1978, 2nd éd. (ISBN 978-0-214-20512-5), p. 267

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]