Ballus chalybeius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ballus chalybeius

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ballus chalybeius, jeune

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae
Famille Salticidae
Sous-famille Ballinae
Tribu Ballini
Genre Ballus

Nom binominal

Ballus chalybeius
(Walckenaer, 1802)

Synonymes

  • Aranea depressa Walckenaer, 1802
  • Aranea chalybeia Walckenaer, 1802
  • Salticus annulipes Latreille, 1819
  • Salticus brevipes Hahn, 1832
  • Salticus heterophthalmus Wider, 1834
  • Euophrys suralis C. L. Koch, 1837
  • Salticus obscurus Blackwall, 1850
  • Attus quinquefoveolatus Doleschall, 1852
  • Attus biimpressus Doleschall, 1852
  • Attus seguipes Simon, 1868

Ballus chalybeius est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Salticidae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre en Europe de la péninsule Ibérique à la Norvège en passant par l'Europe centrale, où elle est très commune, jusqu'au nord de la mer Noire et en Transcaspienne. On la trouve également dans certaines zones de l'Oural et de la Sibérie orientale.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans l'herbe ou en lisière des forêts, où elle apprécie les buissons ou les feuilles, spécialement celles des chênes.

Description[modifier | modifier le code]

Cette araignée ne dépasse pas 3 ou 4 millimètres. Sa carapace est brun foncé avec quelques marques plus claires. L'opisthosome fuselé est bien démarqué du céphalothorax. Les quatre paires de pattes (pédipalpes) sont jaunâtres, la paire antérieure étant brun foncé chez les mâles. Cette espèce se distingue par ses anneaux aux traces noires le long des segments de ses pattes.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

C'est l'espèce type du genre Ballus. Elle a été décrite par l'arachnologiste français Charles Athanase Walckenaer (1771-1852). Elle a longtemps été appelée Ballus depressus.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Walckenaer, 1802 : Faune parisienne. Insectes. ou Histoire abrégée des insectes des environs de Paris. Paris, vol. 2, p. 187-250.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]