Bain de poussière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bain de poussière d'un moineau domestique
Un cheval se roulant dans le sable

Un bain de poussière ou de sable est un acte pratiqué par certains animaux, durant lequel ils se roulent et se frottent dans de la poussière, du sable ou de la terre sèche. Ceci peut servir à nettoyer leur peau, fourrure ou plumage, à se débarrasser de parasites, à éliminer l'excédent de sébum ou encore à se sécher.

Dans la nature[modifier | modifier le code]

Les bains de poussière sont nécessaires pour certains animaux et servent à nettoyer les plumes, la peau ou la fourrure comme ils pourraient le faire en se baignant dans l'eau ou en se roulant dans la boue. Les oiseaux se blottissent sur le sol et remuent leur corps ou battent des ailes pour disperser la poussière dans l'air. Ce bain de poussière est souvent suivi d'un toilettage (lissage des plumes et réajustement de celles-ci). Les oiseaux sans glande uropygienne se reposent sur les bains de poussière pour garder leurs plumes propres et sèches.

Beaucoup d'animaux, comme les chevaux[1], se roulent également dans le sable ou la poussière pour éloigner les mouches et autres parasites, ou pour sécher plus vite après un exercice ou après avoir été mouillé.

Les bains de sable ou de terre sèche pris en commun peuvent jouer en plus un rôle social. Ils contribueraient à apaiser le groupe par contact physique et mélange des odeurs. C'est le cas chez des rongeurs comme les Chinchillidae[2].

En captivité[modifier | modifier le code]

En captivité, pour les petits animaux qui pratiquent ce type de bain, il existe dans le commerce du sable très fin, appelé « sable à chinchilla » ou bien du sable pour les oiseaux, qu'il convient d'offrir régulièrement dans un récipient adapté[3].

Chez l'homme[modifier | modifier le code]

Pour les humains, le bain de sable est une thérapie, ou un jeu qui peut s'avérer dangereux.

Les humains pratiquent aussi les bains de sable, en s'enterrant quelques minutes dans le sable très chaud des dunes du Sahara. C'est la psammatothérapie. Ce traitement serait efficace contre les rhumatismes, la polyarthrite, les lombalgies et certaines maladies de peau[4], mais ces bains de sable pourrait également servir d'un substitut pratique aux bains d'eau[réf. nécessaire].
Des conditions approchantes sont recréées artificiellement dans certains établissements de thalassothérapie. C'est l'arénothérapie. Ce traitement serait efficace pour l'élimination des toxines, des excédents d'eau, etc.[5]

À l'époque médiévale les bébés étaient considérés comme des changelins à Malte où on leur donnait un bain de poussière rituel au site d'une statue religieuse.

Le bain de sable est un jeu de plage, mortel s'il empêche les mouvements des poumons.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julie Deutsch, Éditions Artemis,‎ 2007, 128 p. (ISBN 978-2844166418, lire en ligne), p. 47
  2. Branch, L.C. 1993. Social Organization and Mating System of the Plains Viscacha. Journal of Zoology, vol 229(3):473-491. (en)
  3. (en) Lianne McLeod, « Chinchillas and Dust Baths », sur About.com (consulté le 7 juillet 2010)
  4. Thérapie par les bains de sable sur le site Aufait Maroc, consulté en juillet 2010.
  5. L’arénothérapie ou bain de sable en thalassothérapie sur le site Guide Thalasso, consulté en juillet 2010.