Bachianas brasileiras n° 5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Bachianas brasileiras n° 5, écrites en 1938, constituent l'œuvre musicale sans doute la plus célèbre du compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos. Composées pour une formation de 8 violoncelles et une voix de soprano, elles s'articulent en deux mouvements, une aria et une danse. Le premier mouvement a d'ailleurs été transcrit pour guitare et voix de soprano par Villa-Lobos lui-même.

Structure de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Ária[modifier | modifier le code]

Ce premier mouvement, en la mineur, est le plus connu ; il est structuré selon le schéma A-A'-B-A.

Après par une introduction aux violoncelles, jouée deux fois, le chant commence. La partie A est une vocalise (sans parole) d'une grande difficulté d'exécution, car ayant un ambitus assez élevé. Cette partie est ensuite jouée en variante avec un violoncelle soliste, et les autres violoncelles en accompagnement.

La partie B est un poème décrivant la beauté du ciel le soir (paroles de Ruth V. Corrêa).

Tarde, uma nuvem rosea lenta e transparente,
Sobre o espaço sonhadora e bela!

Chaque vers est psalmodié, en allant de l'aigu vers le grave. L'accompagnement aux violoncelles suit de près le chant, avec des dissonances absentes de la partie A.

Le thème initial A est alors repris, mais à bouche fermée.

Dança[modifier | modifier le code]

Le second mouvement est la Dança (Martelo) - Allegretto (1945) (paroles de Manuel Bandeira).

Références et discographie[modifier | modifier le code]

  • Les enregistrements de référence sont sans doute ceux dirigés par le compositeur :

- le premier, en 1945, avec Bidu Sayao, dédicataire et créatrice de l'œuvre, réédité sur disque numérique (CD), en particulier dans la collection Masterworks Heritage (Columbia),

- le second, en 1956, avec Victoria de Los Angeles et l'Orchestre national de la Radiodiffusion française, que l'on peut trouver sur disque numérique (CD) dans la collection "EMI Classics".

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]