Ava (Birmanie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AVA.
Ava
Ratanapura
Me Nu Ok Kyaung
Me Nu Ok Kyaung
Administration
Pays Drapeau de la Birmanie Birmanie
Région Région de Mandalay
Géographie
Coordonnées 21° 52′ N 96° 01′ E / 21.867, 96.01721° 52′ Nord 96° 01′ Est / 21.867, 96.017  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Myanmar

Voir sur la carte Birmanie administrative
City locator 14.svg
Ava

Ava ou Ratanapura (birman ရတနာပူရ, en pâli ऋअतनपुर la ville des pierres précieuses) est une ancienne capitale royale de Birmanie, située dans la Région de Mandalay, près de Sagaing et d'Amarapura. Elle porte aujourd'hui le nom d'Innwa (birman အင္ဝမ္ရုိ့).

Arrosée par l'Irrawaddy, elle se situe sur la rive orientale du fleuve, au nord du confluent de la Myitnge et en face de Sagaing, avec laquelle elle a fusionné en 1889.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ruines d'Ava

La ville, fondée par Thadomin Paya en 1364[1], fut la capitale du Royaume d'Ava aux XIVe et XVe siècle. Dotée de bâtiments religieux imitant ceux de Pagan, si ce n'est par la taille et la richesse, elle vit l'âge d'or de la culture birmane, avant d'être conquise par les Shans en 1527.

Ava retrouva son rang de capitale sous la seconde dynastie Taungû, de 1635 à 1752.

Elle fut également capitale à deux reprises sous la dynastie Konbaung, de 1764 à 1783, puis de 1823 à 1841, lorsqu'elle fut dévastée par un tremblement de terre.

Il reste peu de choses de sa splendeur : la plupart de ses monuments ont été rasés par un autre séisme en 1939.

Centres d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • Htihlaing Shin Paya : Un stûpa construit par le roi Kyanzittha de Bagan (1084-1113).
  • Maha Aung Mye Bonzan, communément appelé Me Nu Ok Kyaung (Monastère de brique de Me Nu) : Il fut construit en 1818 par Nanmadaw Me Nu, épouse du roi Bagyidaw. Il est de style traditionnel, à l'exception du matériau (les monastères birmans étaient ordinairement construits en bois)[2].
  • Tour d'observation de Nanmyin : Cette tour de 27 m est tout ce qui reste du palais royal d'Ava.
  • Judson Memorial : Une plaque marque l'emplacement de la prison de Let Ma Yun où le missionnaire américain Adoniram Judson fut incarcéré durant la première guerre anglo-birmane (1824-26).
  • Pont d'Ava : Construit par les britanniques en 1934, c'est un pont cantilever à 16 travées, qui permet de rejoindre Sagaing. Jusqu'à une date récente, il était l'un des seuls à traverser l'Irrawaddy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa date de fondation exacte est le 26 janvier 1365 : (en) Jon Fernquest, « Crucible of War: Burma and the Ming in the Tai Frontier Zone (1382–1454) », SOAS Bulletin of Burma Research, vol. 4, no 2,‎ automne 2006, p. 38 (lire en ligne)
  2. Dr. Richard M. Cooler, « The Art and Culture of Burma: The Konbaung Period - Amarapura », Northern Illinois University (consulté le 2007-11-20)

Voir aussi[modifier | modifier le code]