Asbestose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Asbestose
Classification et ressources externes
Asbestosis high mag.jpg
Coupe histologique d'une asbestose révélant les inclusions caractéristiques [...]. Coloration à l'hématoxyline et à l'éosine.
CIM-10 J61
CIM-9 501
DiseasesDB 928
MedlinePlus 000118
eMedicine med/171  radio/52
MeSH D001195
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Les termes asbestose, en français européen, et amiantose, en français canadien, désignent une fibrose pulmonaire interstitielle, diffuse et progressive, qui s'étend des régions péribronchiolaires vers les espaces sous-pleuraux. Cette fibrose du tissu pulmonaire entraînant une insuffisance respiratoire chronique est due à l'inhalation prolongée de poussière d'amiante (l'asbeste est un autre nom pour l'amiante).

L'asbestose peut être associée à d'autres maladies : des atteintes broncho-pulmonaires bénignes telles que des bronchites chroniques, des anomalies immunologiques, voire une insuffisance cardiaque. Il n'existe pas de traitement susceptible de faire régresser le processus.

Causes[modifier | modifier le code]

Radiographie montrant des poumons atteints d'asbestose.

L'affection, spécifique de l'amiante, apparaît en général 10 à 20 ans après le début de l'exposition et semble nécessiter des expositions importantes et durables, dont l'intensité minimale n'est pas bien définie, les spécialistes n'étant pas toujours d'accord entre eux sur ce point.

Symptômes[modifier | modifier le code]

Fibrose étendue de la plèvre et du parenchyme pulmonaire reliée à l'asbestose.

Les symptômes initiaux de l'asbestose ne sont guère significatifs et se développent progressivement, en particulier une dyspnée progressive, d'abord limitée à l'effort, parfois accompagnée d'une toux. Avec le temps, la capacité pulmonaire et la capacité de diffusion de l'oxyde de carbone sont réduites.

Traitements[modifier | modifier le code]

Aucune méthode ne permet le traitement de la maladie, seuls les symptômes de restriction de la respiration peuvent être atténués grâce à des bronchodilatateurs ou des programmes d'exercices de respiration. Pour une personne ayant atteint un stade avancé de la maladie, une thérapie à l'oxygène pur est utilisée afin d'éviter l'étouffement.

Épidémiologie et mortalité[modifier | modifier le code]

Le Centers for Disease Control aux USA rapporte 14 015 décès entre 1998 et 2007 ou l'asbestose était directement ou indirectement la cause de la mort[1].

Au Québec, les données de la CSST "indiquent que 58 personnes sont mortes, en 2008, et 64, en 2007, d'un cancer du poumon provoqué par l'amiante, de l'amiantose ou de mésothéliome" pour les huit premiers mois de chaque année[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) CDC NIOSH, « Asbestosis: Mortality Asbestosis: Number of deaths by sex, race, and age, and median age at death, U.S. residents age 15 and over, 1998-2007 »,‎ mars 2012 (consulté le 12 février 2014)
  2. Michel Corbeil, « L'amiante, première cause de décès au travail », Le Soleil,‎ 24 octobre 2009 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]