Ariarathe III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ariarathe.
Ariarathe III
Monnaie d'argent d'Ariarathe III.
Monnaie d'argent d'Ariarathe III.
Titre
Dynaste puis roi de Cappadoce
255220 av. J.-C.
Prédécesseur Ariamne II
Successeur Ariarathe IV
Biographie
Dynastie Ariarathides
Date de décès 220 av. J.-C.
Père Ariamne II
Conjoint Stratonice III
Enfant(s) Ariarathe IV

Ariarathe III (en grec : Aριαράθης) est un dynaste à partir de 280 av. J.-C. puis roi de Cappadoce en 255 av. J.-C., mort vers 220 av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Ariarathe III est le fils d’Ariamne II, dynaste de Cappadoce, et le petit-fils d’Ariarathe II. Il a épousé Stratonice III, une fille d’Antiochos II Theos, roi de Syrie, et de son épouse Laodicé Ire[1].

Règne[modifier | modifier le code]

Il semble qu’il ait partagé le pouvoir du vivant même de son père. Vers 255 av. J.-C., il affirme son indépendance en s’autoproclamant roi (grec basileus), sans doute après avoir annexé la Cataonie, à moins que cet agrandissement ne résulte de la dote reçue après son union avec la sœur de Séleucos II[2].

Avec les autres dynastes Mithridate II du Pont et Zélas de Bithynie, il prend également le parti d’Antiochos Hiérax lors de la « guerre fratricide » qui oppose ce dernier à son frère Séleucos II Kallinikos.

De son union est issu son successeur Ariarathe IV.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique, tome I, Annales de l'Est, Nancy, 1967, p. 263.
  2. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne], XII, 1, 2.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique, tome I, Annales de l'Est, Nancy, 1967, p. 263, 265, 267.