Zélas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Zela (peuple).
Zélas
Titre
Roi de Bithynie
250/243230 av. J.-C.
Prédécesseur Nicomède Ier
Successeur Prusias Ier
Biographie
Date de décès 230 av. J.-C.
Père Nicomède Ier
Mère Ditizel
Enfant(s) Prusias Ier, Laodicé

Zélas ou Ziaèlas, fils de Nicomède Ier, est roi de Bithynie de 250/243 à 230 av. J.-C.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de mourir, Nicomède Ier désigne comme successeur Zipoétès III, un des fils nés de sa seconde union avec une certaine Etazeta, au détriment de son aîné, Zélas, né d'une précédente union avec Ditizel. Zipoétés III étant encore très jeune, il choisit comme régents Ptolémée et Antigone et met ses enfants sous la protection des habitants des cités de Byzance, Héraclée et Cios[1]. Zélas doit s'exiler chez un roi d'Arménie identifié avec Samès par Cyrille Toumanoff[2].

Ziléas récrute une armée de Galates avec laquelle il reconquiert son héritage et monte sur le trône après avoir éliminé son frère cadet et concurrent Zipoétès III. Soupçonnant, de la part des Galates à sa solde, quelque complot, Zélas résout de faire assassiner tous leurs chefs dans un grand repas où il les invite. Mais ceux-ci, avertis à temps, le préviennent en l’égorgeant à sa table même.

Il est le père de :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Memnon d'Héraclée, fragment 14 du livre XIII dans la « Bibliothèque de Photios ».
  2. (en) Cyrille Toumanoff, Studies in Christian Caucasian History, Georgetown, Georgetown University Press,‎ 1963, partie III, « The Orontids of Armenia », p. 280.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auguste Bouché-Leclercq, Histoire des Séleucides (323-64 avant J.-C.), Paris, 1913.
  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire »,‎ 2003 (ISBN 202060387X).
  • Athenæ, II, 17.