Aratinga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Aratinga, créé par Johann Baptist von Spix (1781-1826), comprend un groupe de perroquets néotropicaux, connus sous le nom commun de conures.

Description[modifier | modifier le code]

Ils ont une forme élancée. Ils ne présentent pas, en général, de dimorphisme sexuel. Les juvéniles présentent un plumage très proche de celui des adultes mais un peu plus terne.

Comportement[modifier | modifier le code]

Ce sont des oiseaux généralement sociables vivant en bandes parfois nombreuses[1].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Suivant une étude phylogénique de Remsen et al. (2013), ce genre est entièrement redéfini pour être monophylétique. Le Congrès ornithologique international répercute ces changements dans sa classification de référence version 3.5 (2013). Le genre Aratinga passe alors de 22 espèces à 6. Cinq espèces sont déplacées vers le genre Eupsittula, onze vers Psittacara, et une vers Thectocercus. La Conure nanday (anciennement Nandayus nenday) est déplacée dans Aratinga.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon la classification de référence du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) (version 3.5, 2013)[2] :

Il existe aussi une espèce hypothétique éteinte qui est généralement placée dans ce genre :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Mario et Gino Conzo (trad. Giusi Furno et Sandrine Morel), Le Grand Livre des perroquets, Paris, de Vecchi,‎ 2004, 287 p. (ISBN 2732835404, OCLC 420002720)
  2. Congrès ornithologique international, version 3.5, 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Remsen, J.V. Jr, E.V. Schirtzinger, A. Ferraroni, L.F. Silveira & T.F. Wright (2013), «  DNA-sequence data require revision of the parrot genus Aratinga (Aves: Psittacidae) », Zootaxa, vol. 3641, no 3, p. 296-300.