Application identité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Identité.

En mathématiques, sur un ensemble X donné, l'application identité ou la fonction identité est l'application qui n'a aucun effet lorsqu'elle est appliquée à un élément : elle renvoie toujours la valeur qui est utilisée comme argument. Formellement, c'est l'application

{\rm id}_X\colon X\to X,x\mapsto x .

Le graphe de l'application identité est appelé la diagonale du produit cartésien X×X. Pour X égal à l'ensemble des réels, ce graphe est la première bissectrice du plan euclidien.

Notations[modifier | modifier le code]

L'application idX est aussi notée IdX. Quand il n'y a pas d'ambiguïté sur l'ensemble X sur lequel on travaille, on la note id ou Id.

Elle est parfois notée 1X, mais cette dernière notation peut prêter à confusion avec la fonction indicatrice d'une partie X d'un ensemble E.

Propriétés remarquables[modifier | modifier le code]

Pour toute application d'un ensemble X dans un ensemble Y, on a :

f\circ \mathrm{id}_X=f=\mathrm{id}_Y\circ f

En particulier, l'application identité est l'élément neutre du monoïde des applications de X dans lui-même (muni de la composition de fonctions), et du groupe symétrique de X (le groupe des bijections de X dans lui-même).

En topologie[modifier | modifier le code]

L'application identité permet de comparer deux topologies : sur X, une topologie τ2 est plus fine qu'une topologie τ1 lorsque idX est continue de (X, τ2) dans (X, τ1).