Anton Arenski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anton Arenski

Description de cette image, également commentée ci-après

Anton Arenski, carte postale

Nom de naissance Anton Stepanovitch Arenski
Naissance
Novgorod
Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Décès (à 44 ans)
Perkijarvi, grand-duché de Finlande
Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Activité principale compositeur, chef d'orchestre, pianiste

Anton Stepanovitch Arenski (en russe : Антон Степанович Аренский) est un compositeur russe, né le 12 juillet 1861 à Novgorod et mort le 25 février 1906 à Perkijarvi, dans le grand-duché de Finlande (Empire russe).

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès l'âge de 9 ans, Arenski compose des pièces pour piano et des lieders. Ses parents s'installent à Saint-Pétersbourg en 1879 afin qu'il étudie la composition au Conservatoire, avec notamment Nikolaï Rimski-Korsakov comme professeur. Diplômé en 1882, il est nommé professeur au Conservatoire de Moscou où il enseigne à de futurs compositeurs comme Alexandre Scriabine, Serge Rachmaninov ou Alexandre Gretchaninov. Sous la recommandation de Mili Balakirev, Arenski retourne à Saint-Pétersbourg afin de diriger le chœur impérial de 1895 à 1901. Il se consacre ensuite à ses activités de pianiste, de chef d'orchestre et de compositeur.

En 1906, Arenski meurt de tuberculose alors qu'il est soigné dans un sanatorium en Finlande.

La musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski représente une influence marquante dans les compositions d'Arenski. Rimski-Korsakov aurait ainsi déclaré : « Dans sa jeunesse, Arenski n'a pas pu échapper à ma propre influence, puis à celle de Tchaikovski. Il sera rapidement oublié. » L'incapacité d'Arenski à se forger un style personnel explique donc l'oubli dans lequel sa musique est tombée jusqu'à aujourd'hui. Certaines œuvres ont néanmoins eu les honneurs du disque, telles les Variations sur un thème de Tchaikovski. Le talent d'Arenski s'est sans doute davantage exprimé dans sa musique de chambre, avec la composition de deux quatuors à cordes, deux trios avec piano et un quintette avec piano.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Son na Volge (Сон на Волге), Un rêve sur la Volga, sur un livret d'Anton Arenski d'après l'œuvre d'Alexandre Ostrovski "Voïvode", op.16 (1888)
  • Rafael (Рафаэль), sur un livret d'A. Krioukov, op. 37 (1894)
  • Nal' i Damayanti (Наль и Дамаянти), d'après l'épopée indienne "Mahâbhârata", sur un livret de Modeste Tchaïkovski tiré d'une nouvelle de Vassili Joukovski, op.47 (1903)

Musique symphonique[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour piano en fa mineur, op. 2 (1882)
  • Symphonie n° 1 en si mineur, op. 4 (1883)
  • Suite n° 1 en sol majeur, op. 7 (1885)
  • Symphonie n° 2 en la majeur, op. 22 (1889)
  • Suite n° 2 Silhouettes, pour deux piano, op. 23 (1892)
  • Suite n° 3 Variations, pour deux piano en ut majeur, op. 33 (1894)
  • Variations sur un thème de Tchaikovski, op. 35a
  • Fantaisie pour piano et orchestre sur des thèmes de Ryabinine, op. 48
  • Concerto pour violon en la mineur, op. 54 (1901)
  • Suite n° 4 pour deux pianos, op. 62

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Quatuor à cordes n° 1 en sol majeur, op. 11 (1888)
  • Quatuor à cordes n° 2 en la mineur, pour violon, alto et deux violoncelles, op. 35 (1894)
  • Trio avec piano n° 1 en ré mineur, op. 32 (1894)
  • Trio avec piano n° 2 en fa mineur, op. 73 (1905)
  • Quintette avec piano en ré majeur, op. 51 (1900)

Pièces pour piano[modifier | modifier le code]

Anton Arenski
  • Suite pour deux pianos n° 1, op. 15 (1884)
  • Suite pour deux pianos n° 2 Silhouettes, op. 23 (1892)
  • Suite pour deux pianos n° 3 Variations, en ut majeur, op. 33 (1894)
  • Suite pour deux pianos n° 4, op. 62
  • Suite pour deux pianos n° 5 Suite pour enfants, op. 65
  • Douze préludes pour piano, op. 63
  • Quatre études pour piano, op. 41 (1896)

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Cantate pour le dixième anniversaire du Couronnement, op. 25
  • Cantate La fontaine de Bakhtchisaraï, op. 46 (1899)
  • Ballet La nuit égyptienne (Ночь в Египте), op. 50 (1900)
  • Cantate Le nageur, op. 61

Liens externes[modifier | modifier le code]