Amélie Plume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plume.

Amélie Plume est une écrivaine suisse, née en 1943 à La Chaux-de-Fonds, en Suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amélie Plume a effectué ses études de lettres et d'ethnologie à l'Université de Neuchâtel. Elle a voyagé en Afrique, en Israël et à New York où elle a enseigné le français et commencé à écrire et à peindre. Rentrée en Suisse, elle a ouvert un atelier d'expression créatrice par la peinture, après s'être formée à Paris. Elle s'est ensuite consacrée entièrement à l'écriture.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Aventures de Plumette et de son premier amant : récit, préf. de Catherine Safonoff, Éditions Zoé, 1981
  • En bas, tout en bas dans la plaine, Éditions Zoé, 1986
  • Marie-Mélina s'en va, Éditions Zoé, 1988
  • La mort des forêts, ni plus ni moins, Éditions Zoé, 1989
  • Promenade avec Emile L., Éditions Zoé, 1992
  • Hélas nos chéris sont nos ennemis, Éditions Zoé, 1995
  • Ô qu'il est beau le jet d'eau, postf. de Doris Jakubec, Éditions Zoé, 1995
  • Oui Emile pour la vie, Éditions Zoé, (1984) 1997
  • Ailleurs c'est mieux qu'ici, Éditions Zoé, (1998) 2003
  • Toute une vie pour se déniaiser, Éditions Zoé, 2003
  • Chronique de la Côte des neiges, Éditions Zoé, 2006
  • Mademoiselle Petite au bord du Saint-Laurent, Éditions Zoé, 2007
  • Les fiancés du Glacier Express, Éditions Zoé, 2010
  • Tu n'es plus dans le coup, Éditions Zoé, 2014

Pièces de théâtre et pièces radiophoniques[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Études critiques[modifier | modifier le code]

  • La langue et le politique : enquête auprès de quelques écrivains suisses de langue française, éd., conc. et préf. par Patrick Amstutz, postf. de Daniel Maggetti, Éditions de l'Aire, Vevey, 2001, p. 140