Alphonse Souchlaty-Poaty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alphonse Souchlaty-Poaty, aussi appelé Alphonse Poaty-Souchlaty, né en 1941, est un homme politique congolais (République du Congo). Il a été premier ministre de la République populaire du Congo du 7 août 1989 au 3 décembre 1990, pendant la présidence de Denis Sassou-Nguesso.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises de 1984 à 1989. Après le quatrième Congrès ordinaire du parti congolais du travail (PCT) fin juillet 1989, il est nommé premier ministre le 7 août, succédant à Ange Édouard Poungui[1]. Après sa nomination, un nouveau gouvernement est nommé le 13 août 1989. Après un peu plus d'un an en fonction, Souchlaty-Poaty démissionne le 3 décembre 1990, au moment que le régime de parti unique du PCT est arrivé à sa fin[2],[3]. Il a démissionné de la PCT en même temps. Souchlaty-Poaty aurait été en désaccord avec Sassou Nguesso sur le cours politique du pays à prendre face à des impératifs généralisées de changement[3].

À l'élection présidentielle d'août 1992 il a été candidat de l'Union républicaine pour le progrès (URP) [4].Plus tard, il rejoint l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) et est élu comme l'un des vice-présidents du parti en décembre 2006, lors du premier Congrès extraordinaire de l'UPADS[5].

Alphonse Souchlaty-Poaty est également l'auteur de quelques livres, romans et essais[6]. Il est le père de l'ecrivaine Prescillia Laurelle Poaty, née le 24 novembre 1989 dans la Maternelle Port-Royal à Paris pendant qu'il occupait le poste de premier ministre.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 2000 Le Mayombe des profondeurs, roman.
  • 2001 L'amour de l'Ange, roman.
  • 2001 Le testament de l'oncle Tibou, roman.
  • 2001 Les clés du paradis, roman.
  • 2003 L'anti-Machiavel: essai sur une alternance politique sans violence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Aug 1989 - CONGO", Keesing's Record of World Events, Volume 35, August, 1989 Congo, Page 36842.
  2. John F. Clark, "Congo: Transition and the Struggle to Consolidate", in Political Reform in Francophone Africa (1997), ed. John F. Clark and David E. Gardinier, page 68.
  3. a et b "CONGO PRIME MINISTER RESIGNS", Rocky Mountain News (nl.newsbank.com), 5 December 1990.
  4. Xavier Bienvenu Kitsimbou, "LA DEMOCRATIE ET LES REALITES ETHNIQUES AU CONGO", Université Nancy II, 26 octobre 2001, pg. 104.
  5. "Pascal Tsati Mabiala élu secrétaire général de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS)", Les Dépêches de Brazzaville, 29 December 2006.
  6. Alpha Noël Malonga, Roman congolais: Tendances thématiques et esthétiques, Éditions L'Harmattan, 1 février 2007, pg 180. en ligne.