Ange Édouard Poungui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ange Édouard Poungui
Fonctions
8e Premier ministre de la République du Congo
7 août 19847 août 1989
Président Denis Sassou-Nguesso
Prédécesseur Louis Sylvain-Goma
Successeur Alphonse Souchlaty-Poaty
Biographie
Date de naissance 1942
Nationalité congolaise
Parti politique PCT
UPADS

Ange Édouard Poungui
Premiers ministres congolais (en)

Ange Édouard Poungui (1942 à Mouyondzi - ) est un homme politique congolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été premier ministre de la République populaire du Congo du 7 août 1984 au 7 août 1989, pendant la présidence de Denis Sassou-Nguesso. Il proposa au président Denis Sassou Nguesso de passer au multipartisme et d'autoriser la constitution d'une opposition officielle. Le président s'opposa à cette proposition et Ange-Edouard Poungui, démissionna du poste de premier ministre. À ce jour, il est le seul premier ministre congolais à avoir décidé de quitter ses fonctions suite à un désaccord avec le président Denis Sassou Nguesso.

En 1997, il est forcé de quitter le Congo suite au coup d'État militaire du général Denis Sassou Nguesso. L'ancien premier ministre rejoint alors l'opposition. Rentré au Congo en novembre 2006, il est choisi comme candidat à l'élection présidentielle de juillet 2009 par l'UPADS.

Études[modifier | modifier le code]

Licence en droit ancien régime Centre d’enseignement supérieur de Brazzaville (CESB), 1969.

Cursus Professionnel[modifier | modifier le code]

  • 1994-1998 : directeur national de la Banque des États de l'Afrique centrale.
  • 1979-1984 : directeur général de la Banque Commerciale Congolaise.
  • 1975-1979 : directeur adjoint au directeur national de la Banque des États de l’Afrique centrale.
  • 1975–1976 : stage au siège de la Banque Centrale à Paris.
  • 1973 : détachement auprès de la Banque des États de l’Afrique centrale et nomination comme fondé de pouvoir.
  • 1970 : titularisation au grade d’administrateur des SAF en catégorie AI.
  • 1969 : intégration à la fonction publique, en 1969, en qualité d’administrateur des SAF en catégorie AII suivie de stages auprès successivement de la Banque des États de l’Afrique centrale et du Cameroun (devancière de l’actuelle BEAC), de la BNDC et de la BCC.

Fonctions électives[modifier | modifier le code]

  • 2008 : conseiller de la région de la Bouenza.
  • 1992 : député de la Bouenza.
  • 1991-1992 : conseiller de la République au sein du Conseil Supérieur de la République à l'issue de la Conférence nationale souveraine.

Fonctions ministérielles et d'État[modifier | modifier le code]

  • 1989–1991 : président du Conseil Économique et Social.
  • 1984-1989 : Premier ministre.
  • 1972-1973 : vice-président du Conseil d'État.
  • 1971-1973 : ministre des Finances et du Budget.

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

  • 28 novembre 1990 : démission du Parti congolais du travail (PCT) remise en main propre au président du comité central de ce parti.
  • 30 septembre 1976 : membre du comité central du Parti congolais du travail.
  • Mars 1970 : membre du bureau politique du Parti congolais du travail Chargé des Finances et Matériels à l'issue du congrès extraordinaire de mars 1970.
  • Décembre 1969 : membre du Bureau Politique, membre titulaire du comité central du Parti congolais du travail, chargé des finances et Matériels à l'issue du congrès constitutif du Parti congolais du travail.
  • 31 décembre 1968 : membre du directoire du Conseil national de la Révolution C.N.R., secrétaire chargé des relations extérieures.
  • 5 août 1968 : membre du Conseil national de la Révolution C.N.R.
  • 1967-1968 : président de l’Union générale des élèves et étudiants congolais (UGEEC).
  • 1963-1964 : président de l’Association scolaire du Congo (ASCO).

Publication[modifier | modifier le code]