Alliance républicaine nationaliste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ARENA.
Alliance républicaine nationaliste
Alianza Republicana Nacionalista
Image illustrative de l'article Alliance républicaine nationaliste
Logo officiel
Présentation
Président Alfredo Cristiani
Fondation
Siège San Salvador
Drapeau du Salvador Salvador
Députés
33 / 84
Idéologie Conservatisme
Nationalisme salvadorien
Néolibéralisme
Affiliation internationale Union démocrate internationale
Ligue mondiale pour la liberté et la démocratie
Couleurs Bleu, blanc, rouge
Site web http://www.arena.org.sv

L'Alliance républicaine nationaliste Alianza Republicana Nacionalista), connue sous son acronyme d'ARENA est un parti conservateur du Salvador. En espagnol le nom du parti signifie « Alliance républicaine nationaliste. » Au niveau international, il est membre de l'Union démocratique internationale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti a été fondé comme la branche politique des milices paramilitaires d'extrême-droite par Roberto D'Aubuisson le . La création du parti devait permettre une représentation politique à la guérilla.

D'Aubuisson, ancien militaire a dirigé l'ANSESAL (Agence de sécurité salvadorienne, les services de sécurité du Salvador) est connu pour ses relations très proches avec les « escadrons de la mort » qui sévirent au Salvador dans les années 1980. Il est aussi lié, même après son passage à la guérilla aux commandants les plus conservateurs de l'armée salvadorienne, alors au pouvoir. À partir de la signature des accords de paix de Chapultepec en 1992, il transforme l'ARENA en parti politique de droite populiste classique.

De 1989 à 2009, les quatre présidents successifs du Salvador (Alfredo Cristiani, Armando Calderón Sol, Francisco Flores et Elías Antonio Saca González) étaient issus des rangs de l'ARENA. Par contre, depuis 2009, la présidence est successivement occupée par deux personnalités issues des rangs du Front Farabundo Martí de libération nationale.

Mercedes Gloria Salguero Gross, dirigeante importante de l'ARENA qu'elle a dirigé de 1995 à 1997, a fondé en 2001 le Parti populaire républicain par scission de l'ARENA. Aux élections législatives qui ont eu lieu le 16 mars 2003, ce Parti populaire républicain a obtenu 1,6 % du suffrage et n'a donc pas été représenté à l'assemblée. Cet échec a provoqué le retour de Mercedes Gloria Salguero Gross au sein de sa formation initiale[1].

Lors de l'élection présidentielle du 21 mars 2004, Tony Saca a battu le candidat du Front Farabundo Martí de libération nationale Schafik Handal par 58 % des voix contre 36 %. Saca a été intronisé président du Salvador le .

Le parti remporte les élections législatives de 2012.

Politiquement, comme au temps de la guérilla, le parti bénéficie des soutiens financiers et politiques des secteurs financier, militaire, industriel, agro-alimentaire et des principaux médias salvadoriens.

Norman Quijano est le candidat du parti lors de l'élection présidentielle de 2014.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Julio Calderón et Alexandra Bonilla, « Salguero Gross regresa a ARENA », El Salvador,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]