Alexis Wawanoloath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexis Wawanoloath est un homme politique né le 9 juillet 1982 à Val-d'Or au Québec, premier autochtone élu depuis l'obtention du droit de vote des Premières Nations en 1969 et deuxième autochtone québécois à siéger à son parlement[1]. Il a représenté la circonscription d'Abitibi-Est à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière du Parti québécois de 2007 à 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu député le 26 mars 2007 après avoir battu le député sortant et ministre libéral Pierre Corbeil, Alexis Wawanoloath est devenu le premier autochtone à siéger à l’Assemblée nationale depuis l’obtention du droit de vote par les Premières Nations en 1969[2]. Cette élection de 2007 a marqué le Québec, car pour la première fois au Québec, un membre des Premières Nations pouvait voter pour un député sortant issu des Premières Nations.

Alexis Wawanoloath est Abénakis de par sa mère (l'artiste Christine Sioui-Wawanoloath) et Québécois de par son père, Gaston Larouche, qui réside à Val-d'Or où l'ancien député a été élevé[3]. Engagé dès son plus jeune âge au sein de sa communauté, il fut actif au sein du mouvement des Centres d’amitié autochtone de l’Abitibi, du Québec et du Canada. Il fut notamment vice-président du conseil d’administration du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, membre de son conseil des jeunes, ainsi que représentant des jeunes autochtones en milieu urbain au conseil d’administration du Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec et au Conseil des jeunes de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador où il siégea à la table des chefs.

Sur la scène canadienne, Alexis Wawanoloath fut jusqu’en 2007 président du conseil des jeunes autochtones à l’Association nationale des centres d’amitié. Il occupa également, jusqu’au 26 mars 2007, un poste d’administrateur au conseil d’administration du Forum jeunesse de l’Abitibi-Témiscamingue.

Issu du milieu social et communautaire, Alexis Wawanoloath est diplômé en éducation à l’enfance autochtone, et a occupé un emploi dans ce domaine en 2005 au CPE Abinodjic Miguam. Il a obtenu en septembre 2005, un poste de technicien en travail social aux écoles Saint-Sauveur et Saint-Joseph de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois, poste qu’il occupa jusqu’à son élection.

Durant son mandat de député il a mis sur pied des consultations thématiques qui se tiennent tous les mois, lui permettant ainsi de tâter le pouls de ses concitoyens et concitoyennes.

Lors de l'élection générale québécoise de 2008 il a été défait par Pierre Corbeil, qu'il avait battu en 2007.

Il fut Directeur de la Commission Kijîtowin et bien-être social de Lac Simon (développement des ressources humaines) de octobre 2009 à octobre 2012.

Le 5 décembre 2013 il fut élu au Conseil des Abénakis d'Odanak. http://www.lecourriersud.com/Actualites/2013-12-02/article-3527085/Richard-OBomsawin-reelu-comme-chef-a-Odanak/1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le premier fut Ludger Bastien (1879-1948).
  2. L'Encyclopédie canadienne : Organisations et activisme politiques des autochtones
  3. Le grand-oncle d'Alexis Wawanoloath fut l'animateur de radio et de télévision Jean-Paul Nolet.